LOSC : Alan Virginius, un véritable bon coup ?

LOSC Alan Virginius
Dave Winter / FEP / Icon Sport

Huitième recrue estivale d’un LOSC en totale reconstruction, Alan Virginius coche toutes les cases d’un joueur prometteur qui pourrait partir pour très cher s’il confirme son potentiel sous les ordres de Paulo Fonseca. Description d’un joueur talentueux qui a tout pour exploser en Ligue 1 dans les mois et années à venir.

Une véritable promesse

Ce n’est pas le transfert le plus coûteux de l’histoire du LOSC (ndlr : quatre millions d’euros), ni même celui de ce mercato estival 2022, mais la signature d’Alan Virginius pourrait faire un bien fou à l’attaque nordiste. Extrêmement prometteur, convoité par de nombreux clubs qui se sont heurtés à des fins de non-recevoir de la part du FC Sochaux, un temps envoyé vers le nouveau rche Newcaste, Alan Virginius a finalement décidé de poser ses valises du côté de Lille pour continuer sa progression à un niveau supérieur.

A bientôt 20 ans, il les fêtera le 3 janvier prochain, l’international U19 tricolore fait partie de ces nombreuses belles promesses sortant du centre de formation doubiste que l’on ne présente plus. Après quelques apparitions en 2020-2021, c’est surtout la saison dernière qu’il s’est véritablement installé comme joueur de l’équipe première dans la tête d’Omar Daf. Joker de luxe (ndlr : il n’a été titulaire qu’à sept reprises en trente-et-une rencontres de Ligue 2 en 2021-2022), il a été un véritable poison pour les défenses de L2.

Très vif sur les appuis, rapide avec et sans ballon, il possède de grandes qualités de percussion qui en ont fait un danger permanent dans l’antichambre de l’élite. Plutôt à l’aise techniquement, il n’hésite pas à aller apporter le surnombre dans la surface adverse et sait se montrer décisif aussi bien devant le but, même s’il n’est pas un véritable tueur, qu’à la passe. De quoi en faire un véritable renfort de poids et une alternative crédible sur les ailes pour venir en soutien de Mohamed Bayo et Jonathan David, que ce soit d’entrée ou en entrant en cours de match.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *