Ligue 2 : Grenoble fixe un ultimatum à Philippe Hinschberger

En quête d’un nouvel entraîneur pour remplacer Oswald Tanchot – pourtant toujours sous contrat – l’Amiens SC a jeté son dévolu sur Philippe Hinschberger qui est désormais sous la menace d’un ultimatum de la part du président de Grenoble, Max Marty.

Une fin de semaine décisive ?

Le feuilleton de l’avenir de Philippe Hinschberger pourrait bientôt toucher à sa fin. En contacts avec l’Amiens SC pour remplacer Oswald Tanchot à la tête de l’équipe première pour la saison 2021-2022, l’actuel entraîneur du Grenoble Foot 38 est prié de donner une réponse dans les quarante-huit par son président. Selon nos confrères du Dauphiné, le président Max Marty ordonne que « cette affaire soit réglée d’ici vendredi soir », tout en précisant qu’il souhaite « toujours conserver Philippe Hinschberger. » Si le divorce venait à être acté entre les deux parties, qui sont sous contrat jusque 2022, le président du GF38 ne laisserait toutefois pas partir librement son entraîneur. Alors que ce dernier serait très intéressé par le projet samarien, toujours selon le Dauphiné, il faudrait le libérer de son contrat. Et le quatrième du dernier championnat de Ligue 2 compte bien réclamer une indemnité même si les demandes sont « minimes et symboliques ».

Hinschberger à Amiens, Elsner à Grenoble ?

Pour l’instant, les dirigeants amiénois ne comptent pas payer pour attirer Hinschberger ainsi que son adjoint Francis de Percin qui l’accompagnerait. A un peu plus d’une semaine de la reprise de l’entraînement collectif, il est néanmoins plus que jamais temps de trancher.

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Marc D
Marc D
11 jours il y a

Quel délire. C la politique de l ASC

Phil
Phil
10 jours il y a

A pire en pire . Désolant

OBATON
OBATON
10 jours il y a

Bonjour,
les dirigeants amiénois veulent tout sans rien lâcher… Pourquoi pas l’Euro sîmbôlíqùe !

Amiens SC Opoku

Amiens SC : Opoku et Lomotey battus, Assogba accroché

Olivier Guégan (VAFC) : « On ne termine pas à la place espérée »