Ligue 1/Ligue 2 : La LFP va changer de président !

Présidente de la Ligue de football professionnel (LFP) depuis novembre 2016, Nathalie Boy de la Tour a révélé lors d’un entretien au journal L’Équipe qu’elle ne se représenterait pas lors des prochaines élections, qui auront lieu en fin d’année. Une décision qu’elle décrit comme mûrement réfléchie et en rien liée à la précédente saison. 

Un bilan satisfaisant 

Après quatre années à la tête de la Ligue, Nathalie Boy de la Tour ne briguera pas de second mandat à l’occasion des prochaines élections, programmées d’ici la fin de l’année. « C’est un choix mûrement réfléchi. J’avais pris la décision de ne pas me représenter en début d’année et s’il n’y avait pas eu le Covid-19, je l’aurais communiquée plus tôt, assure la dirigeante qui formait jusqu’ici un binôme (contesté) avec Didier Quillot, le directeur général de la Ligue. J’irai au bout de mon mandat, le conseil d’administration déterminera la date des prochaines élections. »

Assurant avoir « d’autres projets et d’autres envies », Nathalie Boy de la Tour tire néanmoins un bilan positif de ses quatre années à la tête de la Ligue. « Je suis fière des évolutions menées, notamment d’avoir été à l’initiative du plan stratégique. La Ligue a passé un cap. Quand je suis arrivée, il y avait 50 salariés, ils sont plus de 80, précise-t-elle. On a structuré la direction commerciale avec plus d’actions à l’international, créé une direction digitale, une autre communication et RSE (responsabilité sociétale des entreprises) […] Tout n’a pas été parfait mais une étape a été franchie»

Finalement, Nathalie Boy de la Tour ne regrette qu’une seule chose, que le football « ne soit pas plus uni et solidaire et que les acteurs ne se fassent pas davantage confiance ». Et ce n’est pas l’enterrement de première classe réservé à l’Amiens SC, à la fois par les instances et les autres clubs, qui est de nature à lui donner tort. Loin de là. 

A lire aussi : 

Ligue 2 : Flop annoncé pour Mediapro ?

Ligue 2 : Un prix revu à la hausse pour Téléfoot

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Ced
Ced
10 mois il y a

Elle n’en a pas fait preuve non plus à l’egard de l’ASC au vu de l’ensemble de ses déclarations durant le recours. Bon vent !

Alliote
Alliote
10 mois il y a

Tout a fait d’accord avec toi ced.Et Didier Quillot devrait en faire autant .

Une préparation dans l’inconnu pour l’Amiens SC [LIVE]

amiens sc public

Ligue 2 : La jauge des 5 000 spectateurs est maintenue !