Ligue 1/Ligue 2 : La LFP allège son protocole

Hugo Pfeiffer/Icon Sport

Dans la lignée de nouvelles mesures gouvernementales dévoilées à la fin du mois de novembre, la Ligue de football professionnel (LFP) a décidé d’alléger son protocole sanitaire réagissant ses compétitions, à savoir la Ligue 1 et la Ligue 2 selon les informations de 20 Minutes. La principale nouveauté réside dans la réduction de la période d’isolation des joueurs et le retour des tests obligatoires à 48 heures des matches.

Une période d’isolement réduite et une reprise de la compétition plus précoce

Très attendu, le nouveau protocole sanitaire de la LFP sera dévoilé ce mardi, alors que de nouveaux cas de Covid-19 émergent au sein des clubs depuis quelques jours, notamment à l’Amiens SC ou au LOSC. Et le principal changement concerne la durée d’isolement des joueurs testés positifs, faisant désormais le distinguo entre les joueurs disposant d’un schéma vaccinal complet et ceux qui ne sont pas à jour de vaccination ou ne sont tout simplement pas vaccinés, et le retour des tests sur l’ensemble de l’effectif à 48 heures des matches.

« Un joueur au schéma vaccinal complet devra respecter une période d’isolement de sept jours. Toutefois, au bout de cinq jours, il pourra en sortir si son test antigénique ou RT-PCR est négatif et qu’il n’a plus de signes cliniques d’infection depuis 48h. Pour ceux qui ont un schéma vaccinal incomplet, ce sera un isolement de dix jours, et seulement sept si le joueur remplit les mêmes conditions citées précédemment, est-il précisé par nos confrères de 20 Minutes, dans la lignée de l’hypothèse que nous évoquions ce matin.

Ainsi, un joueur testé positif jeudi dernier, comme Mateo Pavlovic à l’Amiens SC, peut sortir de son isolement à J+5, c’est-à-dire dès maintenant, si et seulement si son test PCR ou antigénique s’avère négatif et s’il n’affiche plus de signes cliniques d’infection depuis 48h, dans l’optique où son schéma vaccinal est complet. « Pour autant, son retour à la compétition ne pourrait s’effectuer au mieux qu’à J+13 en l’absence de symptômes et en ayant été testé négatif après cinq jours d’isolement. Sinon, ce sera à J+15 ou J+18« , selon le nouveau protocole en vigueur. De quoi rendre caduque pour Ajaccio la présence d’un joueur testé après le lundi 27 décembre en ce qui concerne l’Amiens SC ou bien pour la réception de Lorient au sujet du LOSC.

Les détails du nouveau protocole de la LFP selon RMC Sport

Protocole médical

– Obligation d’un TAG ou PCR à 48h du match pour l’ensemble du groupe sportif élargi
– Idem pour les officiels (arbitres/délégués)
– Réduction de la période d’isolement des joueurs positifs (en adéquation avec les annonces gouvernementales)
– Evolution des attestations de suivi médical

Organisation générale

Côté sportif

– Toute personne qui accède doit à la zone vestiaire doit pouvoir justifier d’un TAG ou PCR négatif de moins de 48h
– Les animations effectuées en présence d’acteurs du jeu sur l’aire de jeu ne sont plus autorisées
– Entrée séquencée des officiels et des équipes
– Deux zones d’échauffement distinctes pour les remplaçants des deux équipes
– Les photos d’équipe ne sont plus autorisées
– Les coups d’envoi fictifs ne sont plus autorisés
– Le GOAT doit être une personne du club, et se limite à déposer le ballon sur le socle

Côté médias

– Le principe de distanciation physique s’applique donc en tribune pour les personnes assises en tribune de presse
– Les interviews d’avant match doivent se dérouler à l’extérieur
– L’assistant réalisateur peut se rendre entre les deux bancs de touche seulement lorsque sa mission le nécessite
– Il est demandé aux photographes situés à proximité des poteaux de corner de rester à distance du tireur du coup de pied de coin
– Le caméraman présent en zone vestiaire doit pouvoir justifier d’un test TAG ou PCR négatif de moins de 48h
– Transfert des positions flash interview au même endroit que la zone mixte à l’aire libre, ou à défaut dans un espace extérieur
– Les espaces de travail médias et la salle de conférence de presse sont soumises à une jauge de 50% de leur capacité initiale
– Une distanciation physique d’1m ou d’un siège sur deux s’applique dans ces mêmes espaces
– Utilisation obligatoire des micro-perches
– Zone mixte à l’air libre retranscrite dans le protocole telle que décrétée mi-décembre
– Remise de trophée uniquement en dehors des zones techniques et bancs de touche, de préférence à proximité d’un poteau de corner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.