Léo Jardim (LOSC) : « Le fait d’enchaîner les matches a été un déclic »

Léo Jardim LOSC
Baptiste Fernandez/Icon Sport

Titulaire depuis le match de Montpellier, après la débâcle contre la Paris saint-Germain, Léo Jardim n’a pas encaissé le moindre but en six matches de Ligue 1. Le gardien brésilien considère que l’enchaînement des matches a été bénéfique pour lui dans sa conquête de sa confiance perdue.

Léo Jardim, comment jugez-vous votre saison ?

C’était un début de saison compliqué, notamment le moment où j’étais blessé. J’ai toujours eu l’objectif de revenir très fort pendant ma convalescence. Je voulais travailler très fort pour être prêt dès qu’une nouvelle opportunité allait se présenter à moi. J’ai toujours été très concentré et très sérieux pour revenir au plus vite. J’ai commencé en tant que titulaire au début de saison. Après des résultats moins bons, j’ai perdu ma place. Même si c’était un moment particulier, la décision ne m’appartenait pas, donc je ne pouvais faire que travailler et rester focalisé sur mon travail. Je savais qu’un moment où un autre, une opportunité allait surgir. Il me fallait être prêt pour réussir à la saisir.

Comment avoir réussi à surmonter ça et à avoir le niveau que vous avez aujourd’hui ?

Aucun joueur de foot n’aime être sur le banc. Notre objectif est de jouer. Je ne suis pas différent des autres. Mais je ne pouvais pas rester sur cette déception. Tout va très vite dans le football. D’une minute à l’autre, tout peut changer. C’est pour cela qu’il fallait que je reste focalisé sur mon travail. Toujours être prêt et bosser encore et encore pour réussir à saisir l’opportunité quand elle allait se présenter. C’est pour ça que je ne me suis pas perdu et je continue à travailler sérieusement.

Comment expliquez-vous votre changement de votre comportement sur le terrain, notamment dans le commandement de la défense ?

Je pense que c’est le rythme du jeu, le fait d’être titulaire, d’enchaîner les matches et de ne pas encaisser de buts qui donnent de la confiance. Un joueur a besoin de confiance. C’est ce qui explique notre bon moment. Le fait d’enchaîner les matches a été un déclic. Ça a été important pour moi et la défense.

Avoir un défenseur central et capitaine portugais vous a-t-il aidé à commander cette défense ?

José (Fonte) est un joueur important. C’est vrai que nous parlons tous les deux la même langue, mais ce n’est pas seulement grâce à ça. C’est aussi un joueur très expérimenté. Dès mes premiers pas au LOSC, à mon arrivée, ça a toujours été un joueur qui a été proche de moi. Il était toujours à donner des conseils. On est toujours très proche sur le terrain et toujours attentif. Ça donne une relation spéciale avec lui.

Y a-t-il une relation d’entraide entre vous et Ivo Grbic ?

On a une bonne relation avec Ivo (Grbic). On a une relation professionnelle. On se respecte. On n’est pas des enfants. On est ici pour atteindre l’objectif du club. On travaille dans ce sens. C’est une relation de respect mutuel et de professionalisme.

L’objectif du groupe, désormais, est-il de ne plus rien lâcher pour retrouver une place européenne dans ce sprint final ?

C’est vrai qu’on entre dans le sprint final. Il reste neuf matches et 27 points à prendre. C’est vrai que c’est important. Il y aura des confrontations directes et des matches contre des équipes avec des autres objectifs. Il y a, d’abord, Bordeaux demain. L’objectif est la victoire pour pouvoir penser au match suivant. Si on enchaîne les bons résultats, on pourra viser et atteindre les objectifs qui sont de rejouer la saison prochaine une coupe d’Europe. On reste focalisé là-dessus.

Source : LOSC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.