Le VAFC veut passer décembre au chaud

Hamache VAFC
Franco Arland/Icon Sport

Sans sa pièce maîtresse du milieu de terrain, Mohamed Kaba, le VAFC se déplace à Laval ce samedi pour le compte de la quinzième journée. Une ultime rencontre de championnat avant la trêve que VA ne doit surtout pas manquer pour se diriger un peu plus vers le maintien.

Ne pas perdre le Nord

« Il faut rester compétitif, le mot relâchement est négatif, je demande aux joueurs de rester compétitif ». Nicolas Rabuel sait tous les risques que représente ce déplacement piégeux à Laval, chez le promu. Avec 23 points en 14 journées, tous les signaux sont au vert pour les Nordistes, bien au-dessus de la base de la saison dernière, ratée dès le début. Avant de se projeter sur la coupe de France puis de profiter de la coupure internationale, le VAFC doit soigner sa sortie en championnat.

La présentation du match

Kaba toujours absent

Privé de Mohamed Kaba ce samedi et probablement la semaine prochaine pour un problème musculaire à l’ischio-jambier, le VAFC ira à Laval avec Floyd Ayité, de retour de l’infirmerie. Un renfort qui pourrait inciter Nicolas Rabuel à repasser à un système plus offensif, en 4-3-2-1, à la place du 4-4-2 installé contre Caen sans grand succès offensif. Les Lavallois devront eux faire sans leur gardien numéro 1, Alexis Sauvage, blessé.

Les compositions probables

Nicolas Rabuel : « Il faut que le projet de jeu tourne »

« En termes comptables, le bilan est satisfaisant. Le contenu aussi et sur les trois-quatre derniers matches, on a gagné en maîtrise, on a augmenté notre ratio d’occasions. Il faut maintenant qu’on augmente notre ratio d’efficacité. Il y a à la fois l’aspect comptable et à la fois sur le jeu où j’ai pu voir certaines choses. Même si on perd à Grenoble, on a eu une certaine maitrise dans le match. On a moins concédé d’occasions. C’est ça aussi ce que je regarde. Le compteur points tourne mais il faut que le projet de jeu tourne aussi. »

La conférence de presse de Nicolas Rabuel

Laval a laissé passer l’orage

En grande souffrance de la fin du mois d’août jusqu’à début octobre, le Stade Lavallois s’est libéré il y a un peu moins d’un mois en s’imposant largement à domicile face à Caen (4-0). Depuis, Laval a sorti la tête de l’eau et se retrouve à la treizième place du classement de Ligue 2. Le risque est pourtant loin d’être éloigné, et les Tango comptent bien profiter de leur bonne forme du moment pour enchaîner et ainsi passer une longue trêve un peu plus au chaud.

Les mots d’Olivier Frapolli

Le chiffre : 3

Avant cette quinzième journée, le VAFC occupe la troisième place du classement des défenses du championnat avec onze buts encaissés. Avec dix unités de plus, Laval est actuellement la dix-huitième défense de Ligue 2. A l’inverse, les Mayennais ont la quatrième attaque du championnat, avec vingt-et-un buts inscrits.

Les chiffres à connaître

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *