Le VAFC s’est-il vraiment rassuré au Havre ?

Hamache Debuchy VAFC
Le 11 HDF

S’ils ont plus ou moins stoppé l’hémorragie au Havre (0-0), le VAFC ne s’est pas non plus pleinement rassuré offensivement. Il faudra surfer sur cette solidité défensive et faire le travail devant pour réellement se relancer face à Tourcoing, dimanche en Coupe de France.

L’incidence du résultat :

Ce match nul concédé sur la pelouse du Havre a permis de mettre fin à une série de trois défaites de suite. Avec huit buts encaissés sur les trois derniers matches, il fallait impérativement se rassurer défensivement et faire bloc devant la cage de Lucas Chevalier. Une mission assumée et accomplie par Christophe Delmotte. Après une rencontre assez plate, et sur un faux-rythme permanent, le VAFC n’aura pas su débloquer la situation, mais n’aura pas craqué défensivement pour aller chercher un point sur la pelouse du cinquième de Ligue 2. Au classement par contre, la victoire des Crocos Nîmois fait reculer le VAFC au dix-septième rang de Ligue 2 BKT.

Le joueur du match :

Rassurant en première période, et à peine inquiété dans le deuxième acte, Lucas Chevalier aura signé face au HAC le deuxième clean-sheet de sa jeune carrière, le jour de ses vingt ans. L’occasion la plus chaude sur la cage du gardien prêté par le LOSC est le corner rentrant, frappé par Cornette à la demi-heure de jeu. Un coup de vice que Lucas Chevalier a pu repousser sur sa barre transversale in extremis. « Quand on ne prend pas de but, on sait qu’on ne perd pas » déclarait le portier valenciennois après la rencontre.

La déclaration du match :

« Oui effectivement, on a eu des situations mais on s’est précipité. On a manqué sans doute de sérénité sur certaines actions. Je suis très content sur l’aspect défensif car on voulait être plus solide, et c’est chose faite ce soir. C’est vrai que Le Havre a eu des occasions, mais repartir avec le clean-sheet, pour moi c’est satisfaisant. C’est quelque chose que je recherchais pour ce premier match, pour pouvoir commencer à construire, et relancer la dynamique. »

Christophe Delmotte, entraîneur du VAFC

La statistique du match :

90+2 : Il aura fallu attendre la toute fin de rencontre pour voir M. Baert sortir un avertissement. Malgré vingt-deux fautes recensées sur toute la rencontre, l’arbitre de la rencontre n’aura accordé qu’un seul et unique avertissement, à Emmanuel Ntim.

Le tweet du match :

Arthur LASSERON

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires