Le VAFC se fait peur mais se qualifie

Konaté VAFC
Le 11 HDF

Pourtant en maîtrise après l’ouverture du score d’Aeron Zinga, le VAFC a dû passer par la séance de tirs au but pour se défaire du Red Star (1-1, 3-1 t.a.b). Hillel Konaté a réalisé trois parades lors de la séance de fusillade pour offrir la qualification aux siens.

Des situations à la pelle

Sans grand rythme, Valenciennes va traverser ce premier acte avec maladresse. Dans les transmissions déjà, beaucoup de déchet ressort du jeu nordiste. A plusieurs reprises, en transition notamment, les Valenciennois manquent de précision pour exploiter ces situations. De l’autre côté, les Franciliens jouent les coups à fond. Durand centre pour la tête de Ndoye. L’ancien Angevin voit le ballon effleurer le poteau de Konaté, titulaire pour la première fois de la saison (15′). VA réagit dans la foulée avec Hamache, qui après un une-deux avec Zinga, bute sur Avognan (16′). Trois minutes plus tard, Zinga est trouvé dans la surface dans une position idéale, mais ce dernier manque son coup de tête (19′).

Ce même Zinga que l’on retrouvera à la demi-heure de jeu pour la plus belle occasion de la première période. Bien servi par Diliberto, l’attaquant se retourne et croise sa frappe, à quelques centimètres du but adverse (31′). Zinga n’est pas le seul à manquer de précision dans le dernier geste. Juste avant la pause, Hamache trouve un défenseur sur sa route après avoir récupéré un ballon dans la surface (45′). Dans la foulée, Nomel hérite du ballon face au but, et frappe au-dessus à la surprise générale (45+1′).

VA se saborde, mais passe !

Enfin, au retour des vestiaires, la roue va tourner côté valenciennois. Une minute après avoir à nouveau buté sur Avognan, Aeron Zinga est trouvé dans la surface par Hamache. L’attaquant frappe fort, le portier audonien ne peut que laisser passer ce ballon entre ses jambes (1-0, 53′). Hamache aurait même pu apporter le break quelques instants plus tard, mais son enroulée du gauche ne trouve pas le cadre (57′). Les Franciliens vont réagir avec Slimani (60′) puis Durand (67′), mais Hillel Konaté ne craque pas.

Pas forcément inquiété, Valenciennes va se faire rejoindre au score sur une erreur bête. Dans la surface, Buatu perd le ballon. Alioune Fall en profite pour nettoyer la lucarne de Konaté (1-1, 78′). Transcendé, les hommes d’Habib Beye passent même proche d’un deuxième but, mais la puissante frappe de Kouagba meurt sur la barre de Konaté (85′). Dans la séance de tirs au but, Hillel Konaté se mue en héros en sortant trois tentatives adverses. Valenciennes se qualifie au huitième tour de la coupe de France, mais est passé proche de la catastrophe.

Arthur Lasseron

VAFC – RED STAR : 1-1 (3-1, t.a.b) (0-0)

Septième tour de la coupe de France

Samedi 29 octobre, 18 heures

Stade du Hainaut, Valenciennes

Arbitre : M. Leleu

Buts : Zinga (53′) pour Valenciennes ; Fall (78′) pour le Red Star

Avertissements : Nomel (62′), Bonnet (90+2′) pour Valenciennes ; Macalou (45′) pour le Red Star

Tirs au but :

Valenciennes : Cuffaut, Berthomier, Bonnet

Red Star : Benali

VAFC : Konaté – Linguet, Buatu, Rabuel, Lecoeuche (c.) (Cuffaut, 76′) – Nomel (Bonnet, 70′), Diliberto, Picouleau – Martin (Berthomier, 76′), Hamache, Zinga (Noubissi, 76′)

Remplaçants : Sy, Cuffaut, Touré, Berthomier, Boutoutaou, Bonnet, Noubissi

Entraîneur : Nicolas Rabuel

Red Star : Avognan, Vialla (Tré, 58′), Dieng, Kouagba, El Hriti – Guel, Ndoye (c.) (Fall, 77′), Slimani – Macalou (Cissé, 58′), Anani (Ikanga, 58′), Durand (Benali, 70′)

Remplaçants : Bonet (g.), Hachem, Tré, Ikanga, Fall, Cissé, Benali

Entraîneur : Habib Beye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *