Le VAFC doit se relancer pour « faire tourner le compteur »

Berthomier VAFC
Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Après son match nul face au FC Annecy (2-2), le VAFC va jouer sur la pelouse de Dijon le dernier match de la phase allé de Ligue 2. Dans un objectif de points et de confiance, la victoire semble être une nécessitée pour les hommes de Nicolas Rabuel. 

Continuer sur la même dynamique

Mardi soir, les hommes de Nicolas Rabuel ont concédé un nul sur leur pelouse contre le FC Annecy. En plus de permettre d’être toujours invaincu à domicile, ce score de parité semble avoir laissé une trace de positivité dans les têtes valenciennoises. En effet, les deux buts d’Aymen Boutoutaou sont la preuve que VA peut marquer lors d’un match. Mais plus que ça. Le fait d’être revenu deux fois au score est quelque chose sur lequel les Rouge et Blanc vont devoir s’appuyer. « Le fait d’être revenu au score par deux fois est vraiment très positif », soulignait Sébastien Tambouret. « Ça va relancer une dynamique positive dans le vestiaire. »

En plus de ça, VA aurait grandement besoin de retrouver le chemin de la victoire. Car pour rappel, les Nordistes n’ont pas remporté la moindre partie, lors d’un match officiel, depuis près de six rencontres. Et le plus important pour les clubs est de faire tourner le compteur point. « Il y a déjà une barre symbolique de 25 points à dépasser », continuait le coach adjoint du club. « On doit faire tourner le compteur en permanence. »

Un contexte particulier

Ce match face à Dijon ne va pas se jouer dans un contexte particulier, mais sa préparation l’a été. Déjà, seulement trois jours vont espacer les deux derniers matches du VAFC. Ensuite, c’est l’absence de Nicolas Rabuel à l’entraînement qui est aussi à souligner. Le coach est, comme déjà plusieurs fois cette saison, allé continuer sa formation à Clairefontaine. Mais ce n’est pas un problème pour le staff de VA. « C’est particulier, mais après cette semaine est assez facile », expliquait Sébastien Tambouret. « On est tous en lien. Après on préfère toujours avoir le coach avec nous. On lui fait un résumé mais tout ce qui est prise de décision, ça lui incombe. »

Mais le manque de temps et l’absence de l’entraîneur principal modifient légèrement la préparation de ce match. « Il y a toujours cette analyse. Mais depuis deux jours ça n’a pas été travaillé », concluait Sébastien Tambouret. « On se vocalise plus sur nous. Ça tombe bien car c’est ce qui nous importe le plus. Demain il sera temps de parler de Dijon. » Nicolas Rabuel sera donc présent avec son groupe dès jeudi soir. Un travail sur l’analyse de l’adversaire sera donc fait à ce moment-là.

Clément Rossi

Dijon – VAFC

19e journée de Ligue 2

Vendredi 13 janvier, 20 heures 45

Stade Gaston-Gérard, Dijon

Arbitre : M. Angoula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *