Le VAFC a souffert, mais le VAFC a vaincu !

Robail Picouleau VAFC
FEP/Panoramic/Imago

Tout n’a pas été rose, mais elle est enfin là, cette première victoire à domicile de la saison. Large retour sur la victoire du VAFC face à Bastia, pour le compte de la neuvième journée de Ligue 2 BKT.

L’incidence du résultat :

Parlons chiffres tout d’abord. Avec ces trois précieux points, le VAFC ne fait pas la remontée du siècle, mais se donne un peu d’air. Valenciennes pointe, avant le déplacement à Dijon, à la seizième place du classement de Ligue 2 BKT avec neuf points. Comme Joffrey Cuffaut l’espérait avant ce succès, VA a recollé au bon wagon. Recollé, en partie. Certes, une seconde victoire de rang, en terres dijonnaises, pourrait envoyer les Nordistes aux alentours de la douzième place. Mais une défaite compliquerait encore la tâche, sachant qu’un affrontement de la mort Nancy-Amiens se jouera vendredi. Mais au-delà des chiffres, cette victoire fait énormément de bien à tout un club. Joueurs, entraîneur, staff, dirigeants, et supporters, tout le monde n’attendait qu’une chose : une victoire à domicile ! C’est désormais chose faite.

[J9] VAFC – SC Bastia : les notes du match

Le joueur du match :

Assurément, qui d’autre que Gaëtan Robail ? Auteur d’une passe clé dès l’entame de match pour Baptiste Guillaume, il est à l’origine du pénalty transformé par Joffrey Cuffaut quelques secondes plus tard. Certes, il n’obtient pas de passe décisive pour cette inspiration, mais c’est tout comme. Même s’il a perdu plusieurs ballons dans les transitions, il remplit parfaitement son rôle de buteur : celui d’être un tueur dans la surface. Bien positionné, il réceptionne un centre d’Ayité pour inscrire le deuxième but de Valenciennes face à Bastia, son troisième cette saison. Impliqué sur cinq des sept buts de VA depuis la reprise du championnat, il est sans conteste l’homme de ce début de saison.

La déclaration :

« Sur ce match, on est loin d’avoir tout bien fait, par contre on a montré de la force de caractère pour aller chercher cette victoire qui était importante et primordiale. Ce qui me frustre encore c’est qu’on ouvre le score et derrière on se met en difficulté tout seul avec beaucoup de déchet technique, en ne jouant pas le joueur libre de suite, en multipliant les touches de balle. On a manqué de dynamisme dans les transitions, de simplicité, notamment sur la première mi-temps. J’ai appuyé là-dessus à la mi-temps. Sincèrement, avec beaucoup plus de justesse et de dynamisme, on pouvait faire bien plus mal. »

Olivier Guégan, entraîneur du VAFC

La statistique :

164 – En s’imposant à domicile face à Bastia, le VAFC a mis fin à 164 jours sans victoire dans son antre pour un match de Ligue 2. Il faut remonter au 10 avril dernier pour retrouver un succès des hommes d’Olivier Guégan, face au FC Chambly. Des buts de Linguet et Elogo avaient permis à Valenciennes de se défaire du piège camblysien.

Le tweet du match :

Arthur LASSERON

Partagez cet article Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires