Le VAFC a manqué le coche en octobre

VAFC
FEP / Panoramic / Imago

A la fin du mois de septembre, nous écrivions : « octobre de la confirmation ou de la rechute ? » Après les trois rencontres disputées contre Caen, Dunkerque et Amiens, le constat est plutôt clair, le VAFC a bel et bien rechuté. Passons au crible les trois matches joués en octobre.

VA enchaîne à Caen

Avec un match nul et deux victoires en deuxième partie du mois de septembre, le VAFC abordait le mois d’octobre avec une confiance enfin retrouvée. C’est dans ce climat positif que Valenciennes va inscrire deux buts en trente minutes sur la pelouse du Stade Malherbe de Caen, incapable de s’imposer à la maison depuis le 21 août dernier. Malgré une réduction du score en toute fin de match, les hommes d’Olivier Guégan s’imposent pour la troisième fois de suite en deux semaines et atteint la première partie de tableau pour la première fois de la saison. Une situation plus qu’inespérée après un début de saison sur la pointe des pieds. Sur cette rencontre, le VAFC a, à nouveau, perdu Baptiste Guillaume sur blessure. L’attaquant valenciennois ne reviendra pas pour les deux autres rencontres du mois.

Valenciennes n’aura eu que la possession

Après ces trois précieuses victoires, le public du Hainaut n’attend qu’une chose, que son équipe confirme sa bonne forme du moment à domicile. Devant plus de 10.000 spectateurs, pour une soirée consacrée à l’hommage aux soignants du Centre Hospitalier de Valenciennes, le VAFC va lamentablement sombrer contre son voisin dunkerquois. Une défaite trois buts à un qui n’a rien d’étonnant, avec un scénario que le VAFC connaît déjà bien depuis le début de saison mais n’arrive toujours pas à apprivoiser. Malgré 72% de possession de balle, les Valenciennois tiraient ce soir-là deux fois moins que leurs adversaires, bien plus conquérants dans la transition et face au but. Ce qui aurait pu être une grande fête au Hainaut, avec à la clé une potentielle place dans le top 5, s’est transformé en un brouhaha de sifflets dans les tribunes.

Le réalisme amiénois éteint le VAFC

Si le VAFC n’est pas en forme à domicile depuis la reprise du championnat, il peut compter sur un très bon bilan à l’extérieur. Derrière Toulouse et Sochaux, Valenciennes est l’équipe qui prend le plus de points hors de ses bases après douze journées. Quoi de mieux alors que de se déplacer chez la pire équipe à domicile depuis le début de saison, l’Amiens SC. On peut donc espérer que la défaite face à Dunkerque n’est qu’une erreur de parcours. Eh bien cette fois-ci, le scénario déjà bien connu du Hainaut va se répéter au Stade de la Licorne. Après une demi-heure de nette domination, les hommes d’Olivier Guégan vont s’éteindre et laisser les Amiénois prendre petit à petit le dessus. En trois tirs cadrés, Amiens va faire exploser son stade à trois reprises. A l’arrivée, une sèche défaite 3-0, face à une équipe qui n’avait pas encore gagné dans son stade cette saison. Pour couronner le tout, Valenciennes se retrouve à la quinzième place, soit trois de moins qu’au début du mois.

Avec trois points pris sur neuf face à des équipes toutes les trois en difficulté, le bilan de ce mois d’octobre et nettement insuffisant, et aura fait reculer le VAFC dans la quête de son top 5 à l’issue de la saison. Avec un mois de novembre bien plus complexe sur le papier, espérons que le VAFC n’ait pas laissé passer l’opportunité d’exister et de jouer les premiers rôles cette saison.

Arthur LASSERON

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires