Le VAFC a ajouté de l’expérience à défaut d’un attaquant supplémentaire

VAFC
FEP / Panoramic / Imago

Désireux de jouer le top 5, après plusieurs saisons dans le ventre mou de la Ligue 2, le VAFC avait pour ambition durant ce mercato estival d’apporter de l’expérience pour entourer sa jeune garde. Un objectif atteint mais qui ne fait pas oublier l’échec du recrutement d’un attaquant supplémentaire. Décryptage.

De l’expérience à la relance au VAFC

Olivier Guégan a répété à maintes reprises qu’il souhaitait de l’expérience pour encadrer son jeune effectif, et le mercato doit très certainement correspondre à ses attentes dans ce domaine. Avec Sambou Yatabaré, Mathieu Debuchy ou encore Floyd Ayité, le VAFC est allé chercher trois éléments qui ont longuement côtoyé le haut voire le très haut niveau. En ajoutant Quentin Lecoeuche et Saturnin Allagbé, les Valenciennois ont également fait un bond dans l’expérience du championnat puisque le premier a disputé cinquante-deux matches à ce niveau tandis que le second en compte plus de cent dans l’antichambre de l’élite.

VAFC : cinq choses à savoir sur Quentin Lecoeuche

Néanmoins, à l’exception de Debuchy et Ayité, les trois autres sont en quête de relance du côté de Valenciennes après avoir été en situation d’échec dans leurs différents clubs. Un temps numéro 1, Allagbé a vite été mis sur le banc à Dijon avant de revenir en fin de saison alors que le destin dijonnais était quasiment scellé. Le temps – tout de même – de concéder vingt-deux buts en huit rencontres. Quentin Lecoeuche a connu une situation similaire, ne disputant que sept matches (ndlr : coupe incluse) en 2021 et disparaissant des radars à partir de la fin février. Enfin, Sambou Yatabaré n’a joué que 423 minutes en match officiel depuis avril 2019.

Compenser les départs

Mais si autant de paris ont été faits, c’est bien parce que Valenciennes ne pouvait se permettre de faire autrement. A la limite financièrement, le club d’Eddy Zdziech n’a pas pu compter sur des ventes pour espérer recruter à hauteur des sommes perçues. C’est donc sans un euro à dépenser que la direction sportive du VAFC a dû chercher des remplaçants à Jérôme Prior et Jaba Kankava, deux titulaires indiscutables, ainsi qu’à Théo Pellenard ou encore Moussa Guel, deux joueurs souvent dans la rotation, parfois titulaires.

VAFC : 20 joueurs utilisés, un quatuor au sommet du classement

Dans ce contexte, le recrutement peut alors sembler malin pour un club qui a passé le contrôle de la DNCG sans encombre pour la première fois depuis plusieurs saisons. Une base est donc à reconstruire pour Olivier Guégan et la tâche semble lourde puisque le technicien valenciennois n’a toujours pas trouvé son système après six rencontres, changeant bien trop de fois de schéma tactique pour laisser ses joueurs et trouver des marques. L’arrivée de Quentin Lecoeuche stabilisera-t-elle les choses, alors que Floyd Ayité pourrait manquer plusieurs semaines ?

Pas d’attaquant

Cependant, le bât blesse sérieusement quand vient la partie offensive. Certes, comme évoqué précédemment, Ayité est arrivé mais l’ancien de Bordeaux, Reims ou encore Bastia est déjà blessé. Surtout, il évolue principalement sur l’aile, tout comme Abou Ouattara – autre recrue offensive de l’été – alors qu’Olivier Guégan souhaitait à tout prix un autre attaquant de pointe pour suppléer Baptiste Guillaume. Une demande qui est restée sans réponse, la faute – selon le coach valenciennois – à un marché difficile.

VAFC : Olivier Guégan aurait aimé un attaquant supplémentaire

Un temps lié à Jean-Philippe Krasso (Saint-Etienne) et en concurrence avec d’autres clubs de Ligue 2 dans ce dossier, le VAFC n’a pas eu gain de cause, le club de Claude Puel bloquant le départ en prêt de son attaquant. C’est donc avec un seul attaquant de pointe d’expérience dans l’effectif, doublé par le tout jeune Aeron Zinga, que Valenciennes et Olivier Guégan devront désormais jouer pour toute la première partie de saison. Avant de peut-être recruter lors de la trêve hivernale si l’urgence est toujours présente.

Le bilan du mercato du VAFC : 

Arrivées : Gaëtan Arib (Las Rozas, r.p.), Sambou Yatabaré (libre), Lucas Chevalier (Lille, p.), Saturnin Allagbé (Dijon, p.), Abou Ouattara (Lille), Floyd Ayité (libre), Mathieu Debuchy (libre), Quentin Lecoeuche (libre).

Départs : Metehan Güçlü (Rennes, r.p.), Malek Chergui (libre), Jaba Kankava (Slovan Bratislava), Jérôme Prior (libre), Elhadj Dabo (Créteil), Moussa Guel (Red Star, p.), Nicolas Kocik (Cholet, p.), Frédéric Bong (libre), Théo Pellenard (Auxerre), Issouf Macalou (Le Mans, p.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.