Le RC Lens pour frapper un nouveau gros coup à Lyon

RC Lens
Norbert Scanella / PanoramiC / Imago

Solide deuxième de Ligue 1 mais ne possédant qu’une marge infime autant en termes de points qu’en termes de jeu, le RC Lens va être mis à rude épreuve. Sur la pelouse d’un séduisant Olympique Lyonnais, les Lensois devront passer la vitesse supérieure pour frapper encore plus fort dans ce championnat et s’affirmer comme un candidat crédible à l’Europe en mai prochain.

Deuxième gros voyage

Presque un mois jour pour jour après son superbe succès au Vélodrome (3-2), le RC Lens se rend à nouveau chez un des cadors du championnat de France. Cette fois, néanmoins, c’est presque dans la peau du favori mais surtout avec le costume du dauphin de Paris – et en tant que candidat sérieux à l’Europe – que les Lensois se rendent à Lyon. De quoi donner des idées pour la suite de l’exercice 2021-2022 ? « On va se bagarrer toute la saison, c’est sûr. Pour quelle place, je ne le sais pas, mais on va se bagarrer pour faire des bons matches qui ressemblent à notre ADN, ce que l’on veut faire, relativise Franck Haise. Aujourd’hui, c’est difficile de savoir pour quelle place on se battre en fin de saison, mais ce qui est sûr c’est qu’après onze journées, on est derrière le PSG avec beaucoup d’équipes en peu de points, mais on est là. »

Une semaine après un match difficile contre Metz et un large succès en trompe-l’oeil, les « Sang et Or » bénéficieront d’une équipe qui leur correspond plus. Capables d’ouvrir le jeu, quitte à beaucoup trop s’exposer défensivement, les Lyonnais ont le profil parfait pour permettre à l’actuel deuxième de faire un excellent match. « A partir du moment où il y a des espaces, c’est toujours plus facile, avance Haise. Il y a plus de liberté, d’ouvertures, mais ce n’est pas que pour Lens, c’est pour beaucoup d’équipes. Certainement que, comme les autres, on a plus de facilité quand on joue des blocs plus ouverts. C’est pareil pour Lyon. On a aussi observé d’autres matches de Lyon et on connaît toute la qualité de cette équipe et j’espère qu’on arrivera à leur poser des problèmes. »

Faisant le grand écart entre un relégable qui n’est pas des plus spectaculaires à un candidat annoncé à la Ligue des Champions au jeu enthousiasmant, les Lensois devront surtout appréhender un tout autre style de match du côté de Décines. « Chaque week-end il y a un adversaire différent avec des caractéristiques différentes et ce n’est pas toujours une question de classement, détaille Franck Haise. Il y a des équipes qui sont en deuxième partie de tableau qui jouent et s’ouvrent, d’autres qui sont dans la première partie qui ne s’ouvrent pas beaucoup. C’est plutôt une question de caractéristique d’adversaire et donc de choix d’entraîneur que de classement. Il faut être capable de s’adapter à tout si on veut être performant, c’est certain. »

Si jusqu’ici le RC Lens a répondu présent sur tous les types de match et face à tous les types d’adversaire, il va devoir maintenant confirmer pour prouver que ce premier quart de saison n’était pas qu’un coup du hasard. Et continuer à rêver.

Adrien ROCHER

LYON – RC LENS

Douzième journée de Ligue 1 Uber Eats

Samedi 30 octobre, 21 heures

Groupama Stadium, Décines-Charpieu

Arbitre : M. Lesage

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires