Le RC Lens n’aura fait du « Lens » que vingt minutes

Sotoca RC Lens
Christophe Saidi/FEP/Icon Sport

Face à une équipe d’Angers qui aura posé énormément de problèmes, le RC Lens concède son premier match nul depuis trois mois. Un score qui reflète assez bien le déroulé de la rencontre, où les deux équipes auront eu leurs temps forts.

L’incidence du résultat :

Depuis un mois, le RC Lens piétine quelque peu. Une défaite à Lyon, un sursaut face à Troyes, une rechute face à Brest, puis des doutes face à Angers. Au classement, le Racing se retrouve à une tout de même encourageante cinquième place, à deux points du deuxième, le Stade Rennais. Face au SCO, les hommes de Franck Haise n’auront réellement existé que vingt minutes, dès l’entame de la seconde période. La première mi-temps aura été l’une des pires du RCL depuis le début de la saison. Incapables de sortir proprement le ballon, se heurtant à un pressing très travaillé des hommes de Gérald Baticle, les Sang et Or vont souffrir lors des 45 premières minutes. Sofiane Boufal ouvrira assez logiquement le score, sur une récupération haute des Angevins, juste avant la pause. Le réveil lensois intervient alors au retour des vestiaires avec deux buts en l’espace de huit minutes, par Kakuta puis Sotoca. Romain Thomas viendra remettre les compteurs à zéro quinze minutes plus tard, d’un coup de tête rageur. Un match nul qui ne fait avancer personne, mais qui reflète bien la physionomie d’un match équilibré entre deux équipes ambitieuses.

Le joueur du match :

Son entrée a fait basculer la rencontre. Alors que Facundo Medina était en grande difficulté, affaibli par une maladie, Massadio Haïdara a stabilisé le côté gauche du RC Lens tout en se permettant de se porter vers l’avant. C’est ainsi qu’est venu le but égalisateur de Gaël Kakuta en début de seconde période, consécutif à un dédoublement du Malien dans le dos de Przemyslaw Frankowski. Avec 93% de passes, trois dégagements, un tir contré, et seulement trois pertes de balle, Haïdara aura montré qu’il est plus qu’une simple solution de sortie de banc pour Franck Haise.

La déclaration du match :

« Il ne faut pas oublier notre première mi-temps, au terme de laquelle on est mené 1-0. On est tombé sur une belle équipe d’Angers, qui nous a posé beaucoup de problèmes. C’est un peu frustrant parce qu’on mène 2-1, qu’on se dit qu’on aurait pu garder le score. Maintenant, au regard de la physionomie du match et de la qualité de l’adversaire, ce n’est pas illogique. »

Jonathan Gradit, défenseur du RC Lens

La statistique du match :

3 – Face aux Angevins, le RC Lens a concédé son premier match nul depuis près de trois mois. Depuis le dernier score de parité, à domicile face à Lorient, les Sang et Or restaient sur dix matches de suite avec forcément un vainqueur au bout. Le bilan sur ces dix derniers matches est de six victoires pour quatre défaites.

Le tweet du match :

Arthur LASSERON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.