Le RC Lens doit idéalement lancer décembre

RC Lens
Christophe Saidi / FEP / Icon Sport

Incapable de trouver la voie du succès sur les deux dernières rencontres de Ligue 1 à Brest (0-4) et Angers (2-2), le RC Lens doit partir en reconquête sur la pelouse de Clermont, ce soir, et ne doit surtout pas déjà penser à la réception à venir du Paris Saint-Germain, samedi soir.

Un enchaînement à bien gérer

Si décembre coincide avec les premiers froids au niveau de la météo, c’est aussi le début d’un important enchaînement en Ligue 1. Cinq jours après la réception d’Angers et à trois jours d’acueillir Paris, le RC Lens se rend à Clermont dans un triptyque des plus piégeux. « Quand on est dans le haut de tableau, qu’on a des ambitions, c’est plutôt une bonne nouvelle d’avoir des matches à répétition, nuance Franck Haise. Les joueurs aiment s’entraîner mais ce qu’ils préfèrent le plus c’est la compétition. Je pense qu’il n’y a pas de souci de faire une semaine à trois matches ou cinq matches en vingt jours. Je sais que mes joueurs peuvent enchaîner, c’est aussi à moi de faire en sorte qu’ils y aient un peu de fraîcheur dans tous les matches. »

En quête d’un premier succès depuis celui obtenu face à Troyes (4-0), les Lensois devront surtout hausser le curseur sur le plan défensif après six buts encaissés lors des deux dernières sorties. « A Brest, on a clairement manqué d’intensité sur le plan défensif, ça commençait par la première ligne qui défend, le travail des pistons. C’est clairement un match où on n’a pas été suffisamment bon sur cet aspect, avoue l’entraîneur artésien. Contre Angers, on concède trois occasions en première sur trois pertes de balles dans la remontée. En défense placée, c’était plutôt cohérent et on est monté en régime sur la deuxième. Je regrette le but encaissé sur corner qui est largement évitable. On ne fait pas les bons choix, on ne prend pas les marquages, alors qu’on n’est plus en zone. »

Paris dans un coin de la tête ?

Des erreurs à ne pas reproduire en Auvergne face à un adversaire qui reste certes sur cinq défaites de rang mais qui n’en reste pas moins dangereux. « Ils ne sont pas beaucoup récompensés depuis un moment, analyse Haise. Quand on voit leurs trois dernières rencontres, c’est vraiment le cas. C’est une équipe qui n’est pas heureuse dans ses résultats, alors que dans le jeu il y a une touche du coach, on le sent bien. Ils ont des joueurs qui ont l’habitude de jouer ensemble, ça se ressent dans leurs sorties de balle et leur animation offensive, avec beaucoup de qualité. C’est une équipe qui a posé des problèmes à beaucoup d’adversaires. On y va avec beaucoup d’ambition mais en étant aussi très attentif à ce que Clermont montre. »

Pour préparer au mieux la réception de Paris, le RC Lens doit donc avoir la bonne idée d’aller décrocher le succès qui l’a fui sur les deux dernières rencontres. Pour cela, il ne faudra pas avoir la tête à la rencontre de gala de samedi. « On aura certainement la réponse mercredi à 23 heures, ou avant même, termine Franck Haise. L’entame de match sera très importante. Si on commence à choisir nos matches, en se disant là je vais tout envoyer, là je vais en garder un petit peu, ce n’est pas le meilleur moyen de faire un résultat. On doit prendre celui qui vient avec beaucoup d’envie et de détermination. Ce qui compte d’abord c’est le match de mercredi, on aura le temps de réfléchir au suivant à partir de jeudi. »

Entre temps, les Artésiens seraient bien inspirés de retrouver le chemin de la victoire. Histoire d’accueillir le PSG du désormais septuple Ballon d’Or dans les conditions les plus optimales possibles.

Adrien ROCHER

CLERMONT – RC LENS

Seizième journée de Ligue 1 Uber Eats

Mercredi 1er décembre, 21 heures

Stade Gabriel Montpied, Clermont

Arbitre : M. Delerue

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires