Le LOSC, un « groupe uni avec le coeur » ?

Cabella David LOSC
Icon Sport

En grande difficulté dès l’entame, le LOSC a tiré la langue pour rebondir en seconde période et s’offrir un succès ô combien important. Deux hommes ont été à la loupe en Bretagne : Rémy Cabella et Jonathan David. L’un a inscrit un but décisif, l’autre a peiné pour son retour. Focus.

Rémy Cabella, la délivrance après le cauchemar

D’une semaine à l’autre, les émotions sont différentes, de Nice jusqu’à Rennes. Coupable du seul but de la rencontre en Côte d’Azur, le milieu offensif avait alors vécu un calvaire, entre ce ballon décisif perdu et des occasions manquées. Cette fois, il a été celui qui a confirmé la domination en Bretagne, inscrivant le deuxième but. Tout en revenant sur la défaite, il apprécie la victoire de l’équipe et souligne la solidarité. « Sur le coup, à Nice, je l’ai vraiment très mal vécu. C’est normal pour un joueur, pour un compétiteur. Il y avait la défaite et mes erreurs. Je sais que mentalement, j’allais montrer ma réponse sur le terrain. Je suis un joueur de football, je ne suis pas là pour parler, mais pour répondre sur le terrain. J’essaie de le faire, de me donner au maximum. Aujourd’hui, le coach m’a fait rentrer, c’était à moi de répondre. Je suis très content, mais le plus important est la victoire de l’équipe. J’ai vu un groupe uni avec le cœur, c’est ce que je vais retenir. »

Deuxième buteur du LOSC de la rencontre, il a été idéalement servi par Edon Zhegrova au centre. Déterminé, Cabella a décoché une frappe puissante pour tromper Mandanda, en détente. Le Lillois se satisfait de la cohésion et se projette déjà. « J’en ai mis des buts, mais ce soir, j’ai vraiment ressenti une émotion incroyable en allant vers tout le groupe. C’est ce qui nous a manqué par le passé, on en avait besoin. Il faut servir et se préparer pour la suite, car on va encore enchaîner dès mercredi en coupe avec un gros match à Lyon. Il faut simplement faire le travail et rester comme on est. »

Jonathan David, un retour difficile

Absent contre Clermont, la faute à une fracture de la main gauche, le Canadien faisait son retour à Rennes. Pour ce faire, Paulo Fonseca a décidé de l’aligner en pointe de l’attaque, en lieu et place de Mohamed Bayo. Néanmoins, David n’a pas vécu la rencontre escomptée, même s’il veut retenir la victoire. « Nous sommes forcément contents. On savait à quel point ce match était important, surtout que si on perd le match, ils nous distancent, alors que là, on reste dans la course. On a pris un but très tôt, mais ça ne change rien, car le match venait juste de commencer, donc on a continué de jouer. Nous savions que nous allions nous créer des opportunités et qu’il fallait continuer à faire des efforts pour que ça paye. »

Alors que la première période a été évoquée comme très difficile pour le LOSC, ça n’est pas forcément l’avis de Jonathan David. Cependant, il évoque le fait que les Dogues ont pris progressivement le dessus dans le match. « En première mi-temps, c’était assez équilibré. Au fur et à mesure du temps, on a senti qu’on prenait le dessus, qu’on était dans le match et qu’on pouvait aller chercher quelque chose. On se l’est dit à la fin du match, ces trois points sont importants pour la suite de la saison et on est très content de les avoir pris. »

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *