Le LOSC a joué à se faire peur, mais s’impose face à Reims

David LOSC
FEP/Panoramic/Imago

Le LOSC tient enfin sa deuxième victoire de la saison. Les hommes de Jocelyn Gourvennec se sont imposés face à Reims (2-1) à Pierre Mauroy pour le compte de la 7e journée de Ligue 1. Si le Lillois ont délivré une première période parfaite, la seconde a été beaucoup plus compliqué. 

2e victoire de la saison

Le LOSC a rempli le contrat. Auteur d’une prestation en demi-teinte, avec une première mi-temps très complète, mais une seconde période dominé par les Rémois, le LOSC est venu chercher ce qu’il cherchait, les trois points, ce mercredi, à Pierre Mauroy (2-1). Les hommes de Jocelyn Gourvennec étaient très bien rentré dans leur match. Dès la 24e seconde, Yilmaz trouvait déjà les gants de Rajkovic, mais s’était trop précipité dans son duel. Dominateurs, les Lillois continuaient à enchaîner les assauts, se cassant les dents sur une défense rémoise bien regroupée. Sur corner repoussé plein axe, Gudmundsson, pour sa première en tant que titulaire avec le LOSC, a tenté sa chance de 25 mètres, voyant sa frappe puissante fuir le cadre (10′).

[J7] LOSC – Reims : les compositions officielles

Alors que le rythme est retombé peu à peu, il a fallu un éclair de Burak Yilmaz pour réchauffer le stade Pierre Mauroy. Lancé par André sur le côté droit, le « Kral » a délivré un centre piqué parfait pour la tête de Jonathan David (1-1, 31′). Et si Reims a vu sa seule occasion de la première période s’envoler dans les tribunes (37′), le LOSC n’a attendu le réveil des Champenois pour prendre le large au score. Sur un corner tiré par Yilmaz, André est laissé totalement seul dans les six mètres et a propulsé une tête rageuse dans les filets de Rajkovic (2-0, 43′).

LOSC : Déjà le match de la dernière chance pour lancer sa saison ?

La seconde période a débuté sur le même rythme que le LOSC avait terminé la première. Lancé dans la profondeur, Onana a servi David en retrait qui a vu sa tentative s’écraser sur la barre de Rajkovic (50′). En revanche, si la première mi-temps était à sens unique, l’entrée de Kebbal a redynamisé le club champenois. Si sa première tentative avait été contrée par la défense lilloise, Konan avait bien suivi pour solliciter Grbic, sans conséquences (52′). Dans la foulée, Munetsi a tenté sa chance en pivot, ce n’était sans compter sur un Grbic très appliqué pour détourner le cuir (55′). Plus dangereux que le LOSC, le Stade de Reims a continué à se montrer dangereux avec Gravillon (67′). Volontaires, les Remois ont obtenu un penalty après une énorme semelle de Botman sur Munetsi, parfaitement transformé par Flips, formé au LOSC (2-1,74′). Le score ne bougera plus.

Moins fringuant en fin de match, le LOSC a toutefois rempli le contrat en remportant les trois points. Si sa première mi-temps était digne du LOSC de la saison passée, la seconde période a été beaucoup plus compliquée, ne s’infiltrant dans la surface rémoise que rarement. 

LOSC – REIMS :  (2-0)

7ème journée de Ligue 1 Uber Eats

Mercredi 22 septembre, 19 heures

Stade Pierre Mauroy, Villeneuve-d’Ascq

Arbitre : M. Hamel

BUTS : David (31′), André (43′) pour Lille ; Flips (74′,sp) pour Reims

Avertissements : Botman (73′), Yazici (90′) pour Lille ; Gravillon (90′) pour Reims

LOSC : Grbic – Celik, Fonte (c.), Botman, Gudmundsson (Bradaric, 75′) – Ikoné (Yazici, 75′), André, Onana (Niassa, 85′), Weah (Gomes, 59′) – David, Yilmaz.

Remplaçants : Jakubech (g.), Djalo, Bradaric, Pied, Ascone, Gomes, Yazici, Niasse, Lihadji

Entraîneur : Jocelyn Gourvennec.

REIMS : Rajkovic – Gravillon, Abdelhamid (c.), Faes – Foket (Kebbal, 46′), Berisha (Ekitike, 7′, puis Flips, 66′), Matusiwa, Munetsi, Konan – Van Bergen (Donis, 76′), Mbuku (Koffi, 66′)

Remplaçants : Diouf (g.), Doucouré, Locko, Kebbal, Moreto, Flips,  Donis, Ekitike, Koffi

Entraîneur : Oscar Garcia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *