Le LOSC possède une attaque de feu et un public fervent

Jonathan David LOSC chiffres
Franco Arland/Icon Sport

Après plus de trois mois de compétition, c’est le moment des premiers bilans. Le 11 Lillois vous propose un retour sur les chiffres à retenir du LOSC de cette première partie de saison.

16

À domicile, Lille affiche un bilan plutôt positif avec cinq victoires, un nul et deux défaites. Au classement détaillé, les Dogues sont la sixième meilleure équipe à la maison.

27

L’attaque du LOSC a été bouillante en cette première partie de saison, avec déjà 27 réalisations en quinze rencontres. Cela place les hommes de Paulo Fonseca comme étant la quatrième attaque de Ligue 1.

5

Après 15 journées, les Lillois possèdent cinq points d’avance sur l’Olympique Lyonnais, huitième. C’est un bon matelas face à un concurrent dans la course à l’Europe, en retard, mais à ne pas enterrer.

33

Métronome du milieu de terrain lillois, Benjamin André a réussi 33 tacles depuis le début de saison, soit une moyenne au-dessus de 2 par match. Il surclasse ses coéquipiers. Dans le même registre, il a effectué 110 ballons récupérés, devançant Tiago Djalo (93).

196

Meilleur buteur actuel des Dogues, Jonathan David inscrit un but toutes les 196 minutes, soit le scorer le plus vif du LOSC (si l’on compte ceux à minimum trois réalisations).

9

Sans grande surprise, l’un des joueurs les plus décisifs n’est autre que Jonathan David. En effet, le Canadien compte déjà neuf buts et trois passes décisives en 15 rencontres. Il se rapproche progressivement du record de buts d’Eden Hazard au LOSC (50) et en compte actuellement 41.

37437

Le Stade Pierre-Mauroy fait partie des meilleures affluences de Ligue 1 à domicile. Avec 37 437 spectateurs en moyenne, le LOSC est la quatrième équipe qui attire le plus chez soi. Ce stade possède donc un taux de remplissage avoisinant les 75 %. À 141 personnes près, les Dogues sont juste devant le RC Lens dans ce classement.

1

Lille n’a été qu’une seule fois en infériorité numérique dans un match. C’était contre Angers lors de la dernière journée avant la trêve. Entré en jeu depuis quelques minutes, Carlos Baleba percute fortement le tibia de Nabil Bentaleb et est exclu. Dans le même registre, les Dogues ont évolué à trois reprises en supériorité numérique (Montpellier, Lorient et Rennes).

6

Contre les équipes dans la deuxième moitié de tableau, le LOSC n’a encore jamais perdu cette saison. Avec six succès et un match nul, les Lillois sont en grande réussite face à des formations « dites » inférieures. Une preuve d’assurance.

Pavel CLAUZARD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *