Le LOSC paye son indiscipline et s’incline contre Nice

Jardim LOSC
Anthony Dibon/Icon Sport

Alors qu’ils avaient débloqué la situation par Jonathan Bamba, les joueurs du LOSC se sont sabordés en encaissant deux penaltys en l’espace de sept minutes. Les Nordistes offrent à Nice leur premier succès de la saison en championnat (1-2).

Le LOSC puni sur penalty

Après le succès à Ajaccio, le LOSC devait surfer sur la vague pour enchaîner un deuxième succès de suite, à la maison Ce ne fut pas vraiment le cas ce mercredi soir. Dès l’entame, les hommes de Paulo Fonseca prennent le contrôle du jeu et se procurent deux belles situations. D’abord par Angel Gomes à l’entrée de la surface, qui croise trop sa frappe du droit pour attraper le cadre (4′), puis par Zhegrova qui voit sa frappe contrée au dernier moment par une jambe niçoise (5′). Les Dogues font tourner le ballon, mais se heurtent à un bloc défensif compact. Après plusieurs tentatives d’incursion, le verrou azuréen va enfin céder. Bien servi par Yazici au second poteau, Jonathan Bamba repique à l’intérieur et enchaîne du droit. Jean-Clair Todibo dévie malgré lui cette frappe qui prend le chemin du but. Schmeichel, pris à contre-pied, ne peut rien (1-0, 20′).

Une ouverture du score ne vont pas avoir le temps de savourer, puisque la minute suivante, Tiago Djalo fauche bêtement Aaron Ramsey dans la surface de réparation. Penalty indiscutable pour Jérémy Stinat. Dans la bronca lilloise, Andy Delort transforme en force, Léo Jardim était parti du mauvais côté (22′, 1-1). Tout est à refaire pour les Nordistes qui se compliquent encore plus la tâche peu de temps après. Nicolas Pépé échappe au marquage de Fonte et file au but. Le portier lillois sort rapidement et emporte tout sur son passage, sauf le ballon, nouveau penalty signalé pour les Aiglons. Cette fois, c’est l’ancien Dogue, Nicolas Pépé, qui se charge de la transformer, plein centre (1-2, 29′). Les visiteurs passent même tout proche de se mettre à l’abri avec un troisième but quelques instants plus tard. Andy Delort est en position idéale à l’entrée de la surface, sa frappe est déviée par Djalo, et vient mourir juste au-dessus de la barre de Léo Jardim (34′).

L’imprécision lilloise coûte cher

Dans le creux avant la pause, le LOSC sort des vestiaires avec de meilleures intentions. Décalé à droite par David, Edon Zhegrova enroule du gauche, mais sa tentative frôle le poteau de Schmeichel (48′). Angel Gomes s’essaye à nouveau à une tentative lointaine comme en première période, mais tombe cette fois sur le portier niçois. Dans la foulée, David est servi dans la surface, se retourne et reprend, mais sa frappe s’envole dans le ciel lillois (55′). Sur coup-franc, Angel Gomes encore lui centre vicieusement le ballon, mais Schmeichel ne se laisse pas surprendre (60′). Tout comme sur le petit piqué de Yazici en angle fermé, où le portier danois s’emploie pour fermer les possibilités (61′).

Lille se rapproche mais pèche terriblement dans le dernier geste, à l’image de la reprise de Tiago Djalo, pourtant seul dans la six mètres, qui envoie un missile dans les tribunes (69′). Lille met ses dernières forces dans la bataille, mais peine à se créer de vraies situations de marquer. Avec l’énergie du désespoir, Zhegrova croise sa frappe de loin, mais Schmeichel plonge parfaitement (82′). Dans le temps additionnel, Gomes s’y essaye encore une fois, mais bute sur l’ancien gardien de Leicester (90+3′). Rien n’y fera, le LOSC s’incline encore une fois à domicile. Les hommes de Paulo Fonseca reculent à la huitième place du classement après cette cinquième journée.

Arthur Lasseron

LOSC – NICE : 1-2 (1-2)

Cinquième journée de Ligue 1 Uber Eats

Mercredi 31 août, 21 heures

Decathlon Arena, Villeneuve-D’Ascq. 30.254 spectateurs

Arbitre : M. Stinat

Buts : Bamba (20′) pour Lille ; Delort (22′, s.p), Pépé (29′, s.p) pour Nice

Avertissements : Bamba (85′) pour Lille ; Rosario (26′), Bard (73′), Atal (81′), Thuram (90+1′) pour Nice

LOSC : Jardim – Diakité, Fonte (c.), Djalo, Ismaily (Gudmundsson, 80′) – André, Gomes – Zhegrova (Virginius, 90′), Yazici (Bayo, 68′), Bamba – David

Remplaçants : Chevalier (g.), Zedadka, Alexsandro, Baleba, Yoro, Martin, Gudmundsson, Virginius, Bayo

Entraîneur : Paulo Fonseca

NICE : Schmeichel – Atal, Todibo, Dante (c.), Viti, Bard – Rosario, Thuram (Beka Beka, 90+2′) – Ramsey – Delort (Brahimi, 87′), Pépé

Remplaçants : Bulka (g.), Lotomba, Mendy, Nahounou, Beka Beka, Belhayane, Brahimi, Bounani, Ilie

Entraîneur : Lucien Favre


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *