Le LOSC méritait mieux face à Wolfsburg

Yilmaz LOSC
Federico Pestellini/Panoramic/Imago

Dans un stade Pierre-Mauroy qui n’affiche pas complet, mais chauffé à blanc, le LOSC retrouvait ce soir la compétition reine, la Ligue des Champions. Malgré un match très appliqué, les Lillois n’ont pas su faire sauter le verrou allemand et concèdent le nul, 0-0.

Domination lilloise crescendo

Les Allemands posent les premiers le pied sur le ballon dès l’entame de match. A noter la présence côté Vfl Wolfsburg de trois joueurs français : Lacroix, Roussillon et Guilavogui. Le schéma est classique pour les Lillois, un 4-4-2 à plat qui attend au rond central que les « Loups » développent leur attaque pour les surprendre en contre. Sur une récupération de Xeka, Ikoné tente de transmettre à Yilmaz, un peu trop derrière l’attaquant turc qui ne peut contrôler convenablement (8′). Nouvelle alerte cinq minutes plus tard sur coup-franc. Yilmaz frappe au-dessus du mur, obligeant Casteels à s’employer (13′). Sur le corner qui suit, la tête de Sven Botman frôle la barre transversale du gardien belge (14′). Le défenseur néerlandais a subi un choc sur sa tentative, et est de retour au jeu après l’intervention du staff médical. David déborde sur la droite, est bousculé dans sa course mais parvient à centrer vers Yilmaz qui glisse sur sa reprise, arrêt facile pour Koen Casteels (22′).

Nouvelle occasion nordiste avec une frappe de Jonathan David du gauche, un peu trop écrasée (29′). Le premier carton du match est lillois, après ce pied de Benjamin André au visage de Wout Weghorst (31′). A nouveau à l’origine de David, Yilmaz s’échappe et va défier Casteels. Sa frappe passe au-dessus, grâce au bon retour de Maxence Lacroix. Le Turc était de toute façon signalé hors-jeu (36′). Le temps défile, et Lille assoit un peu plus sa domination dans le jeu et met à contribution la défense allemande. En fin de période, Yilmaz provoque la faute de Brooks qui écope d’un jaune (45+1′). L’arbitre néerlandais du match, M. Makkelie, siffle la mi-temps sur ce score nul et vierge de 0-0.

Supériorité numérique infructueuse

Dès le retour des vestiaires, les Lillois vont surprendre la défense allemande. Ikoné remise de la tête sur David qui prend Brooks de vitesse. L’attaquant canadien ne se fait pas prier et fusille Casteels entre les jambes. Malheureusement, ce but ne sera pas validé. Le ballon était sorti (de peu) en touche au départ de l’action. Cruel pour le LOSC (48′). Le stade ne se démobilise pas et pousse son équipe. Sur coup-franc, Burak Yilmaz touche le ballon de la tête, mais pas assez pour cadrer (53′). Une minute plus tard, la frappe d’Angel Gomes passe au-dessus du but de Casteels sur un contre (54′). Sur une passe de Reinildo contrée, Maximilian Philipp décoche la première frappe allemande, non cadré (59′). Coup de tonnerre après l’heure de jeu. John Brooks touche le ballon de la main, écope de son deuxième carton jaune et est donc expulsé (63′) ! Dans la foulée, Jonathan David envoie une reprise de volée supersonique, Casteels fait l’arrêt (64′). A peine entré en jeu, Waldschmit reçoit un carton jaune pour un vilain tacle sur Zeki Celik (65′).

C’est un tout autre match maintenant, et Lille va pousser en supériorité numérique dans ces vingt-cinq dernières minutes. Corner tiré par Xeka, Fonte remise de la tête pour Yilmaz à bout portant. Casteels réalise un arrêt réflexe de grande classe pour stopper la tentative du Turc (69′). Belle percée de Yazici qui provoque un très bon coup-franc à l’entrée de la surface allemande (80′). La tentative de Burak Yilmaz est déviée par le mur et file en corner. Les cartons continuent de pleuvoir chez les Allemands qui gagnent du temps en fin de match. Le stade se remet à y croire quand le speaker annonce six minutes de temps additionnel. La frappe d’Onana est déviée en corner à trois minutes de la fin, c’est sûrement la dernière cartouche lilloise. Yazici le tire, Casteels repousse sur la tête de Fonte qui reprend, à côté (90+4′) ! Malgré un ultime coup-franc, le LOSC concède le nul face au Vfl Wolfsburg, 0-0.

Arthur LASSERON

Lille OSC – Vfl Wolfsburg : 0-0 (0-0)

Première journée de la phase de poules de la Ligue des Champions. Groupe G

Stade Pierre-Mauroy, Villeneuve-D’Ascq

Avertissements : André (31′) pour le LOSC; Brooks (45+1′, 63′), Guilavogui (55′), Waldschmidt (65′), Nmecha (70′), Lacroix (85′), Van Bommel (86′, pas en jeu) pour le Vfl Wolfsburg.

Expulsion : Brooks (63′)

LOSC : Grbic – Celik, Fonte, Botman, Reinildo – Ikone (Lihadji, 74′), Xeka (Onana, 84′), André, Gomes (Yazici, 74′) – Yilmaz, David

Remplaçants : Jardim (g.), Djalo, Gudmundsson, Yazici, Lihadji, Onana, Niasse, Ascone

Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

Vfl Wolfsburg : Casteels – Mbabu, Lacroix, Brooks, Roussillon (Gerhardt, 83′) –, Guilavogui, Arnold – Baku (Lukebakio, 61′), Philipp (Bornauw, 66′), Steffen (Waldschmit, 61′) – Weghorst (Nmecha, 66′)

Remplaçants : Pervaan (g.), Nmecha, Bornauw, Gerhardt, Vranckx, Ginczek, Mehmedi, Waldschmidt, Lukebakio

Entraîneur : Mark Van Bommel

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires