Le LOSC en quête de confirmation en Ligue 1

LOSC équipe
Lecoeur/FEP/Icon Sport

Le LOSC n’est pas sans surprise. À la peine en championnat, les hommes de Jocelyn Gourvennec ont enchaîné une deuxième victoire consécutive en Ligue des Champions, ce mardi. Pour retrouver son standing sur la scène nationale, les Dogues doivent s’imposer face à Nantes, ce samedi. Pour cela, le club nordiste devra conserver son niveau de concentration et de sérieux, aperçus contre Salzbourg.

Deux visages différents

Sur courant alternatif depuis le début de saison, le LOSC a retrouvé le sourire ce mardi en Ligue des Champions. En s’adjugeant Salzbourg (1-0), les hommes de Jocelyn Gourvennec ont obtenu la première place de leur groupe. Si les Dogues ont réalisé un match solide en Europe, ils doivent en faire de même, ce samedi, face à Nantes, pour le compte de la 15e journée de Ligue 1. Loin de ses objectifs comptables en championnat, le club nordiste est tenu de réagir en rééditant la performance de cette semaine. « On doit cultiver cette capacité à être solide et bien organisé, juge Jocelyn Gourvennec. Le tout, sur toute la durée d’un match parce que c’est surtout ça qui nous manque. Je pense qu’on doit le faire avec plus d’exigences et de concentration pour récolter tout ce qu’on peut semer dans un match. »

Face à Salzbourg, le LOSC n’a pas démontré ce qu’il lui fait défaut depuis le début de saison. Les hommes de Jocelyn Gourvennec peinent à conserver leur avance au score. En effet, les Dogues ont contracté la fâcheuse habitude de se faire surprendre dans les derniers instants. Une fatalité une nouvelle fois constatée lors des deux derniers matches de championnat, contre Angers et Monaco. « On a toujours de bonnes périodes, mais on n’arrive pas à aller au bout des matches, constate le technicien nordiste. L’exigence et la concentration sont fondamentales. Il ne faut pas croire qu’en faisant un peu moins en Ligue 1, ça passe. C’est totalement faux. Tous les matches sont compliqués. On a besoin de retrouver un mental et une connexion sur le fait de vouloir aller au bout du match.

Si le LOSC ne garde pas son sérieux en fin de rencontre défensivement, son attaque dépend exclusivement de la forme de Jonathan David. Étincelant et auteur de plus de la moitié des buts du LOSC cette saison (12/22, soit 54 % toute compétitions confondues), le Canadien demeure le seul capable de finir les actions du club nordiste. Au contraire, ses compères d’attaques sont beaucoup trop imprécis pur peser sur la rencontre. Arrivé à la tête du LOSC depuis plus de quatre mois, Jocelyn Gourvennec est séduit par son joueur de 21 ans. « Il fait beaucoup d’efforts, est très intense défensivement et offensivement, et est très adroit devant le but, encense le technicien lillois. Il est très important et aura évidemment une bonne carrière. C’est déjà remarquable ce qu’il fait à son âge. »

Le LOSC aura la capacité de déjouer le FC Nantes, ce samedi. Pour cela, les hommes de Jocelyn Gourvennec devront conserver le sérieux qui leur a réussi en Ligue des Champions. Comptant sur son indispensable Jonathan David, le club nordiste doit s’imposer sous peine de continuer son ralenti permanant en championnat. 

Emilien PAU

LOSC – Nantes

Quinzième journée de Ligue 1 Uber Eats

Samedi 27 novembre, 17 heures

Stade Pierre Mauroy, Villeneuve d’Ascq

Arbitre : M. Turpin

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires