Le LOSC doit faire régner sa loi

Cabella LOSC
Sandra Ruhaut/Icon Sport

Pour son seizième de finale de coupe de France, le LOSC reçoit le Pau FC, ce dimanche à la Decathlon Arena (18h30). Une rencontre déséquilibrée sur le papier, entre des Dogues en pleine confiance en Ligue 1, et des Palois en difficulté en Ligue 2. Mais la magie de la coupe peut décider de tout sur ces matches à élimination directe.

Renouer avec les huitièmes

Invaincu depuis plus de deux mois, le LOSC compte bien poursuivre sa belle série en coupe de France. Pour son deuxième match de la compétition cette saison, et après avoir sorti Troyes il y a deux semaines, les Lillois reçoivent un adversaire moins prestigieux, mais pas moins ambitieux. Quinzième de Ligue 2 BKT, avec trois points d’avance sur la zone de relégation, le Pau FC ne part pas favori de ce seizième de finale, loin de là. Mais méfiance pour le LOSC, puisqu’au tour précédent, les Palois ne partaient pas favori non plus face au Montpellier Hérault, avant de disposer des hommes de Romain Pitau (2-1).

Atteindre les huitièmes de finale, les Maynats l’ont déjà fait à quatre reprises dans leur histoire, la dernière fois en date lors de l’édition 2019-2020, où ils avaient fait chuter les Girondins de Bordeaux, à l’époque pensionnaire de Ligue 1, en seizièmes. Sur les dix dernières éditions, les Dogues sont eux plus à l’aise et ont passé ces seizièmes à six reprises. Or la saison passée, la défaite face au Racing Club de Lens à ce stade de la compétition avait fait beaucoup de mal dans les têtes, alors que Lille menait pourtant deux buts à zéro à la mi-temps.

Un turnover limité

Cette saison, beaucoup de choses ont changé. Même si ce n’est pas une priorité pour Paulo Fonseca, cette compétition doit être jouée avec sérieux. « J’aime la coupe. On veut gagner ce match contre Pau. […] Nous devons respecter l’équipe de Pau si nous voulons gagner. Ils sont forts, motivés. Pour gagner, nous devons aussi être motivés », déclarait le coach du LOSC, vainqueur de la coupe du Portugal 2016 avec Braga. Pas une once d’arrogance ou de supériorité pour le Portugais, qui veut que sa formation « respecte Pau pour gagner ».

Privé désormais d’Adam Ounas, blessé pour deux mois, les Nordistes enregistrent à l’inverse les retours d’Isamily et de Gabriel Gudmundsson. Avec une infirmerie encore bien garnie (André Gomes, Bamba, Martin, Ounas), difficile pour le technicien de faire tourner son effectif intégralement : « On ne peut pas faire reposer tous les joueurs. Nous n’avons pas assez de joueurs prêts ». Certains postes, plus fournis que d’autres, subiront des changements, comme la défense centrale. Un duo José Fonte-Alexsandro devrait être aligné, comme l’a avancé l’entraîneur du LOSC.

Arthur Lasseron

LOSC – PAU FC

Seizième de finale de la coupe de France

Dimanche 22 janvier, 18h30

Decathlon Arena, Villeneuve-d’Ascq

Arbitre : M. Léonard


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *