Le LOSC concède un nul regrettable

Jonathan Bamba LOSC
Sandra Ruhaut/Icon Sport

À une heure inhabituelle, le LOSC recevait le Stade de Reims dans un stade quelque peu clairsemé. Après des débuts timorés, les Dogues ont été délivrés par leur serial buteur, Jonathan David. Néanmoins, les Rémois ont pu compter sur Jens Cajuste pour arracher un point dans le Nord. C’est un coup d’arrêt pour les Lillois.

Reims a tenté, le LOSC a marqué

La première incursion est lilloise avec Rémy Cabella à la construction, qui sert Edon Zhegrova. Ce dernier avance, entre dans la surface et tente un centre, qui est dévié (1′). Tout s’enchaîne vite pour le LOSC avec un coup bien frappé que Cabella centre. Benjamin André se démarque et le reprend de la tête, mais le ballon rase le poteau. À la suite de cette action, un certain calme plat, aussi bien dans les tribunes que sur le terrain, prend place. C’est une frayeur dans la défense lilloise qui réveille tout le monde, avec Lucas Chevalier. Sur une mésentente avec ses défenseurs, une passe a failli être interceptée par les attaquants rémois, mais le portier a bien suivi (13′). De fait, cette action lance le match de Reims, avec plusieurs occasions dangereuses. Aussi, Edon Zhegrova se montre peu efficace avec de nombreuses possibilités de buts, mais des tirs qui ne sont pas cadrés. Le LOSC a eu chaud lorsque Junya Ito sert Noah Holm, seul dans la surface. Néanmoins, sa tête passe largement au-dessus (22′). Dans la foulée, Lucas Chevalier doit s’interposer pour parer une tête de Munetsi.

Après avoir un peu subi, les Dogues se reprennent et leurs efforts paient. En effet, Rémy Cabella trouve Jonathan Bamba qui tire, mais voit sa frappe arrêtée par Diouf. Cependant, il ne capte pas et Jonathan David suit bien, ce qui engendre un but (1-0, 32′). Derrière, le LOSC a bien cru faire le break lorsque Diouf et l’un de ses défenseurs se sont percutés en allant vers David. Bamba récupère le ballon dans ses pieds, veut y aller pour tirer, mais le portier de Reims met son corps (42′). Avant la mi-temps, Zhegrova ne parvient (toujours) pas à cadrer sa frappe.

Cajuste sauve les Rémois

Au retour des vestiaires, le match met du temps à reprendre en rythme. Mais du côté d’Edon Zhegrova, la situation ne change pas, avec un nouveau tir non cadré (55′). Son inefficacité lui coûte sa place, remplacé par Adam Ounas (58′). L’Algérien n’a pas tardé à être décisif et à endosser son rôle de serviteur. Il trouve Jonathan Bamba en cloche, mais celui-ci rate son face-à-face avec le gardien (69′). Quelques minutes plus tard, Rémy Cabella a cru en l’égalisation, servi par Jonathan Bamba. C’était sans compter sur un Yehvann Diouf des grands soirs, qui s’interpose (77′).

Sur une erreur d’inattention de la défense lilloise, un entrant de Reims, Jens Cajuste, est l’auteur de l’égalisation. Sur un centre de Thibault De Smet, Cajuste contrôle et croise sa frappe, imparable pour Chevalier (1-1, 79′). Derrière, le LOSC a du mal à rebondir et n’obtient que peu d’occasions, malgré le pressing. Seul petit espoir dans le temps additionnel, avec Adam Ounas qui, sur un coup franc bien placé, voit son ballon boxé par Diouf.

Alors que les Dogues menaient, un entrant côté rémois les a surpris sur une faute de concentration de la défense du LOSC. Ce match nul marque un véritable coup d’arrêt pour les hommes de Paulo Fonseca. Au classement, Lille est septième à trois points du Top 4.

À Villeneuve-d’Ascq, Pavel CLAUZARD

LOSC – Reims : 1-1 (1-0)

17e journée de Ligue 1

Stade Pierre-Mauroy, Villeneuve-d’Ascq

Arbitre : M.Wattellier

Buts : David (32′) pour le LOSC ; Cajuste (79′)

Avertissements : Abdelhamid (29′) pour Reims ; Alexsandro (84′) pour le LOSC

LOSC (4-2-3-1) : Chevalier – Diakité (Weah, 84′), Fonte (c.) (Alexsandro, 45′), Djalo, Ismaily – André, Angel (André Gomes, 84′) – Zhegrova (Ounas, 58′), Cabella, Bamba – David (Virginius, 70′)

Remplaçants : Jakubech (g.), Alexsandro, Ramet, Martin, André Gomes, Weah, Ounas, Bayo, Virginius

Absents : Jardim (non communiqué), Gudmundsson (reprise), Baleba, Yoro (suspension), Lihadji (choix de l’entraîneur)

Entraîneur : Paulo Fonseca

Reims (4-2-3-1) : Diouf – Foket (Busi, 71′), Agbadou, Abdelhamid (c.), De Smet (Gravillon, 85′) – Munetsi, Matusiwa (Lopy, 71′) – Flips (Cajuste, 56′), Van Bergen (Zeneli, 71′), Ito – Holm

Remplaçants : Pentz (g.), Penneteau (g.), Busi, Gravillon, Doumbia, Guitane, Cajuste, Lopy, Holm, Sierhuis, Zeneli, Balogun

Absents : Adeline (pied), Duparchy (fracture), Locko (malade)

Entraîneur : Will Still


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *