Le LOSC concède le nul sur le fil à Saint-Étienne

Jonathan David ASSE - LOSC
FEP/Panoramic/Imago

S’il n’a pas gagné, le LOSC a retrouvé des couleurs. Après la claque reçue la semaine dernière face à Nice, les Lillois ont délivré une copie bien meilleure, mais n’ont pas réussi à s’imposer sur la pelouse de Goeffroy Guichard (1-1). Après trois journées de championnat, le LOSC n’y arrive toujours pas. 

Rattrapé sur le fil

Le LOSC ne lancera finalement pas sa saison. Menant au score jusque la 85e minute, les Dogues ont vu s’éclipser la victoire qui leur tendait les bras au terme d’une fin de match folle, où l’ASSE à beaucoup poussé par s’imposer dans le chaudron. C’est Sow qui est venu conclure la bonne seconde période des Verts d’une tête puissante sur un corner (1-1, 85′). Cette rencontre avait débuté par de bons échanges entre les Verts et les Dogues. Se livrant une bataille au milieu de terrain, les deux adversaires n’ont néanmoins pas pris le dessus sur l’autre. Retrouvant sa solidité et son agressivité défensivement perdue la semaine passée, le LOSC a aussi pu compter sur le retour de Xeka dans l’entre jeu.

[J3] Saint-Etienne – LOSC : les compositions officielles

Le Portugais a fluidifié le jeu lillois et a initié de nombreuses combinaisons. En réponse de l’une des seules occasions de Saint-Étienne avec la tête de Bouanga au-dessus du cadre (17′) avec un Djalo totalement dépassé, Reinildo ordonnait un bon centre pour Jonathan David sans conséquences (18′), au terme d’une combinaison en une touche de balle des Lillois. Dans cette première mi-temps fermée, le salut lillois est venu du Kral Burak Yilmaz. D’abord dangereux après un centre de Timothy Weah, contré par Sow (24′), le turc a délivré une frappe en pivot magnifique dans la lucarne de Green suite à une perte de balle de Bouanga (0-1,38′). Si l’attaquant a été efficace pour le nombre d’occasions lilloises, de l’autre côté du rectangle vert, Grbic n’a rien eu à faire ou presque lors de ce premier acte.

Une solidarité défensive retrouvée

Titulaire deux jours après son arrivée, le transfuge de l’Atlético de Madrid n’a eu qu’à bien anticiper l’appel dans la profondeur de Bamba (28′). Toutefois, la seconde période a pu faire montrer les nombreuses qualités du gardien croate, notamment sur une tentative de Camara à l’entrée de la surface (63′). Plus entreprenants, les Verts ont plus globalement dominé les Dogues en cette deuxième mi-temps. Si Hamouma voyait sa frappe flirter avec le cadre, juste au-dessus de la lucarne (50′), Khazri a vu la sienne frôler le poteau gauche de Grbic d’une belle enroulée (68′). Contrairement à la semaine passée, le LOSC a montré du caractère défensivement, les joueurs étant solidaire les uns pour les autres.

Jocelyn Gourvennec (LOSC) : « Xeka est un joueur important »

Ayant perdu la possession du ballon, le LOSC s’en est remis à des contres, et ce, dès la rentrée des vestiaires avec la tentative de Jonathan Bamba bien stopée par Green (47′). Plusieurs fois le LOSC aurait pu tuer le match par l’intermédiaire de Jonathan David, mais le Canadien est passé totalement à côté de sa partie, manquant son face-à-face avec Green sur une magnifique louche au-dessus de la défense stéphanoise (54′) puis glissant après avoir trop tergiversé (78′), ce qui a coupé le contre éclair du LOSC. Des tentatives non conclues, qui ont coûté cher avec l’égalisation de Sow en fin de match, les dernières tentatives de Burak Yilmaz en fin de rencontre ne changeant pas le score.

Emilien Pau

SAINT-ETIENNE – LOSC : 1-1 (0-1)

3e journée de Ligue 1

Stade Geoffroy Guichard, Saint-Étienne

Arbitre : M. Lesage

Buts : Sow (85′) pour Saint-Étienne ; Yilmaz (38′) pour Lille

Avertissements : Khazri (80′) pour Saint-Étienne ; Djalo (19′), Yilmaz (20′), Xeka (78′) pour LIlle

SAINT-ETIENNE : Green – Maçon, Moukoudi, Sow, Kolodziejczak – Camara (c.), Neyou (Gourna, 80′), Youssouf (Nordin, 58′) – Hamouma (Aouchiche, 69′), Khazri (Krasso, 81′), Bouanga (Saban, 69′)

Remplaçants : Bajic (g.), Nadé, Noukoue, Trauco, Aouchiche, Gourna, Krasso, Nordin, Saban

Entraîneur : Claude Puel

LOSC : Grbic – Djalo, Botman, Fonte (c.), Reinildo –  Bamba (Ikoné,75′), André, Xeka, Weah (Yazici, 81′) – Yilmaz, David (Gomes, 81′)

Remplaçants : Jardim (g.), Celik, Bradaric, Onana, Niasse, Gomes, Yazici, Ikoné, Lihadji

Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.