Le LOSC a-t-il enfin lancé sa saison ?

Jonathan David LOSC
Baptiste Fernandez/Icon Sport

Dimanche soir, le LOSC a remporté un Derby du Nord ô combien important sur tous les aspects. Depuis le début de saison, les Dogues sont sur courant alternatif, oscillant entre victoires et défaites. Tout l’enjeu des prochaines rencontres sera de savoir si oui ou non ce succès va servir de déclic pour la suite.

Enfin le déclic pour le LOSC ?

Sur courant alternatif depuis le début de saison, le LOSC a confirmé sa bipolarité en remportant le derby une semaine après une défaite en supériorité numérique à Lorient. A l’intérieur même de ce derby remporté, les Dogues ont souffert pendant une demi-heure avant de prendre progressivement le dessus et d’imposer son style en seconde période. Au regard de l’importance du match et du scénario, avec notamment un penalty repoussé par Chevalier à 0-0, ce match peut-il servir de déclic pour une équipe de Lille cruellement en manque de continuité jusqu’ici ? En effet, si le LOSC compte cinq victoires après dix journées, soit un seul succès de moins que Lens ou Monaco, les Nordistes n’ont encore jamais enchaîné deux victoires consécutives depuis le début de la saison.

Pour que cette victoire dans le derby fasse office de tournant dans leur saison, les Lillois vont donc devoir confirmer dès vendredi soir à Strasbourg. « Il faut rester la tête froide. On a gagné un match, c’est tout, on n’a pas encore gagné quatre ou cinq matches de suite, reconnaît Jonathan David. Il faut juste continuer comme ça. Sur la même longueur d’onde que son attaquant, Paulo Fonseca martèle « qu’il est important de signer une série positive« . « On a gagné et maintenant le plus important est de penser au match de Strasbourg qui sera très difficile aussi. On sait que ce prochain match sera aussi important que difficile. » Un mois de la trêve de la coupe du monde et après un quart du championnat déjà dans le rétroviseur, le LOSC a de toute manière tout intérêt à passer à la vitesse supérieure pour rester ambitieux.

Une ambition européenne réaliste ?

Et cette ambition reste encore européenne. La question n’est pas hors-sol, tant cette équipe peut être surprenante. En zone mixte après la victoire contre Lens, le président du LOSC, Olivier Létang a été interrogé à ce sujet. « Jouer et avoir de la qualité, c’est bien. Mais dans cette compétition, notre objectif est d’aller chercher cette place européenne », confie Létang. La dernière fois que Lille a été européen, c’était à la suite de son titre en 2021. À ce moment-là, les Dogues avaient effectué une aventure plus qu’honorable en Ligue des Champions. En passant la phase de poules en première position, le LOSC hérite de Chelsea en huitièmes. Les armes à la main, les hommes de Jocelyn Gourvennec sont éliminés après avoir tout donné.

Néanmoins, pour retrouver l’Europe en septembre 2023, la situation actuelle devra s’améliorer. Au classement, les Lillois sont classés septièmes avec 16 points. Après leur succès contre le RC Lens, ils reviennent à cinq points des Lensois, qui, eux, sont quatrièmes de Ligue 1. Outre le plan comptable, Lille doit engranger les victoires pour enchaîner et accumuler la confiance. « Quand vous êtes un club comme le LOSC, l’ADN doit être de gagner. « On a la qualité pour aller chercher une place européenne, on doit haïr la défaite », explique le président lillois.

L’enchaînement sera primordial à Strasbourg ce vendredi, afin de confirmer la victoire lors du derby. Les journées passent, la fin de la phase aller approche et sera révélatrice d’une tendance. De fait, les hommes de Paulo Fonseca doivent prendre le bon train : celui de l’Europe.

Pavel CLAUZARD avec Romain PECHON et la Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *