Laurent Peyrelade (Rodez) « Mon rêve est de gagner 1-0 après avoir souffert »

Pour sa deuxième saison en Ligue 2, le club de Rodez fait partie des nombreux prétendants au maintien. Avec onze points au compteur et une place de premier relégable au moment de recevoir l’Amiens SC, la formation ruthénoise vendra chèrement sa peau, ce samedi soir. Présentation.

La dynamique

En quête d’une première victoire depuis le 26 septembre, le RAF reste sur huit matches sans avoir connu la joie d’empocher les trois points. En milieu de semaine, les hommes de Laurent Peyrelade ont perdu contre Chambly (1-0), un concurrent direct dans la course au maintien. Avant ça, le le club ruthénois avait accroché deux matches nuls contre des noms du championnat, à savoir Guingamp (1-1) et Valenciennes (1-1), après être passé tout proche de la victoire contre Auxerre (2-2). Entre-temps, Ajaccio était venu prendre les trois points à Paul Lignon (0-1). Une série de matches qui faisait suite à des défaites contre les cadors du championnat que sont Toulouse (3-0).

La déclaration 

 » Mon rêve, c’est de gagner 1-0 après avoir souffert. Amiens, c’est très athlétique et avec des joueurs de valeur. Ils cherchent encore, comme nous, la bonne carburation. Ce qui est sûr c’est qu’on doit être collectivement à 100 %. Chaque mec doit faire un petit peu plus sur ce genre de match-là pour compenser un petit problème de placement, de justesse technique… C’est dans ce genre de match face à ce genre d’équipe que notre 12e homme nous manque le plus. » Laurent Peyrelade (entraîneur de Rodez)

Ligue 2 [J14] : Un premier break avec la zone rouge pour l’Amiens SC ?

Le chiffre 

20 – Avec 20 buts encaissés depuis le début de saison, Rodez est tout simplement la deuxième moins bonne défense du championnat après treize journées disputées. Organisé dans un atypique 3-4-3, le club de l’Aveyron n’a réalisé qu’un seul clean-sheet (un match sans encaisser le moindre but) qui remonte à l’ouverture du championnat, le 22 août dernier face à Grenoble. Réputé pour être une équipe joueuse, l’actuel premier relégable pourrait bien être un adversaire idoine pour l’Amiens SC.

Le groupe ruthénois

Guivarch, Mpasi, Bardy, Sanaia, Dieng, Chougrani, Obiang, Henry, Coelho, Boissier, Ruffaut, Leborgne, Douline, Alegue, Dembélé, Bonnet, Sané, Kerouendan,Ouhafsa, Gueye.

[J14] Rodez – Amiens SC : les compositions probables

Le dernier match

Si l’histoire entre les deux équipes demeure mince, avec seulement quatre affrontements, celui-ci est clairement favorable à l’Amiens SC, victorieux de chacun d’entre eux. Le dernier remonte ainsi à la saison 2010/2011, pour le compte du championnat de National. Avec une équipe notamment composée de Julien Ielsch, Landry Bonnefoi, Yoann Touzghar ou bien encore Rafik Saïfi, le club picard était allé s’imposer sur le score de 2-0 en terre aveyronnaise, grâce à des buts de Belkacem Zobiri et Omar Kossoko, tous deux entrés en jeu en fin de rencontre.

L’avis de… David Suarez

Local de l’étape, puisque Ruthénois de naissance, David Suarez (17 buts à Amiens lors de la saison 2003/2004) s’attend à un match compliqué pour l’Amiens SC. « C’est un club qui tente de se pérenniser au haut niveau. Ils se procurent beaucoup d’occasions mais ont moins d’efficacité cette saison. Maintenant, ils demeurent dangereux, avec des joueurs capables de faire la différence sur coups de pied arrêtés. Dans l’ensemble, c’est une équipe avec un projet de jeu alléchant, capable de mettre en difficulté n’importe quelle équipe de Ligue 2. Il va falloir mettre beaucoup d’envie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *