Laurent Batlles (Troyes) : « On a existé pendant dix minutes »

Troyes Batlles

Corrigé sur la pelouse du RC Lens, l’ESTAC de Laurent Batlles a vécu un véritable naufrage collectif et a subi une bien lourde défaite malgré une entame de match plutôt intéressante selon l’entraîneur troyen.

Dix minutes et plus rien

« On a existé pendant dix minutes et on n’a peut-être pas fait les bons choix. Il y a eu ce premier but qui a fait très mal et a permis à Lens de se libérer. A partir du moment où on n’existe pas défensivement, que l’on ne gagne pas de duel dans la valeur athlétique, que l’on n’est pas présent, on ne peut pas exister. Je suis déçu pour nos supporters, pour les joueurs et ce n’est pas l’image que l’on voulait montrer ce soir.

On a joué le PSG et Monaco en début de saison alors que Lens est plus rôdé ce soir. Si je dois comparer, ce serait plus avec Nice que l’on a joué il n’y a pas longtemps. Ils ont une grosse valeur athlétique, beaucoup de courses, dézonent beaucoup, mettent beaucoup d’intensité mais malgré tout, c’est aussi très bon dans les petits espaces. C’est ce qui nous a fait mal ce soir. Ils arrivaient à jouer en appui-remise-profondeur ou appui-remise-frappe et on n’a pas été performant dans ce domaine.

Ca doit nous servir pour grandir. On n’est pas dans le même championnat. On est dans un certain apprentissage de cette Ligue 1 mais malgré tout, c’est quand même compliqué de prendre une gifle. J’espère que ça nous permettra de bien rebondir et de bien travailler pendant la trêve parce qu’on a un match très important contre Saint-Etienne qui arrive. »

Source : Prime Video

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *