L’appétit vient en mangeant pour l’Amiens SC

Après un bon nul contre Lyon et une victoire capitale à Metz, l’Amiens SC n’a pas envie de s’arrêter en si bon chemin alors que Bordeaux, invaincu depuis la première journée, se présente au stade Crédit Agricole la Licorne, ce mercredi. 

Amiens conquérant

Sur une pente ascendante depuis le retour de la trêve internationale, Amiens aborde sans complexe la réception de Bordeaux, un adversaire qui a trouvé son rythme de croisière « On ne se positionne pas tout de suite en outsider en se disant « advienne que pourra, si on peut prendre des points on les prendra ». Ce n’est pas l’objectif que l’on se fixe ni la manière dont on souhaite aborder les matches, clame Luka Elsner. On essaie au contraire de contrôler au maximum notre performance et notre manière avec laquelle on peut se préparer pour réussir notre rencontre. »

Un match qui fait suite à celui remporté à Metz, le week-end dernier, et qui précède un déplacement périlleux à Angers – l’actuel dauphin du PSG – samedi soir. Un enchaînement obligeant Luka Elsner à procéder à un certain turn-over contre Bordeaux ? « C’est plus un choix par rapport aux forces en présence et ce que l’on veut essayer de faire contre notre adversaire, précise l’entraîneur de l’Amiens SC. Est-ce que certains seront capables de tenir deux fois 90 minutes ? Est-ce que les profils correspondent à ce qu’on a envie de faire contre Bordeaux ? Ce sont pleins de questions sur lesquelles on a bien travaillé. »

Un léger turn-over

Pour y répondre, Luka Elsner peut compter sur un effectif important malgré les forfaits de Prince Gouano, Saman Ghoddos, Moussa Konaté et aussi Christophe Jallet, à l’arrêt pendant une semaine. « On a la chance d’avoir un effectif en bonne santé et des joueurs qui commencent à être assez homogènes sur le plan physique, précise-t-il. On a donc l’opportunité de faire tourner mais on ne changera pas toute l’équipe. On n’est pas là pour faire plaisir aux uns et aux autres non plus. On est là pour être compétitif et livrer une grosse performance. Ce sont sur ces critères que l’on basera notre décision sur le onze de départ. »

Ainsi, même s’ils ont débuté l’intégralité des rencontres depuis le début de saison, Serhou Guirassy, Alexis Blin et Haitam Aleesami ne seront pas forcément ménagés contre les Girondins. « On a besoin d’être performant, de faire un gros match contre une belle équipe pour engranger des points et continuer notre belle dynamique, justifie Elsner. On n’a pas forcément envie de se priver des plus réguliers. L’idée n’est pas de gérer le groupe mais de livrer une grosse performance. D’autant qu’on va devoir élever notre niveau sur pas mal de points contre une belle équipe, difficile à manier, qui a mis en place des choses intéressantes. »

Bordeaux, un bon test

Après avoir longtemps tâtonné en fin de saison dernière, Paulo Sousa donne le sentiment d’avoir trouvé le bon équilibre en ce début de saison. « C’est un entraîneur que je suivais quand il était encore à la Fiorentina avec son fameux 3-4-2-1 qui a inspiré pas mal de jeunes entraîneurs, glisse Elsner. Je les sens bien installés défensivement. Ils commencent à comprendre les concepts de leur entraîneur avec ce jeu entre les lignes très court, parfois un peu forcé, mais extrêmement difficile à défendre. C’est une belle équipe et un défi intéressant parce que ça va nous permettre d’aller chercher encore d’autres ressources et pour pouvoir se projeter et essayer de les battre. »

Amiens devra donc livrer un match plein et éviter les baisses de tension en fin de partie, trop fréquentes depuis le début de saison. « On ne peut pas se permettre d’avoir une baisse de régime, confirme Elsner. Je pense qu’on a suffisamment appris pour se dire qu’il ne peut y avoir aucune suffisance de notre part. On ne peut ni aborder un match à la légère ni même une minute parce qu’à Metz, d’un match plutôt tranquille à gérer, on se retrouve à vivre l’enfer pendant vingt minutes. Zéro suffisance dans l’approche de ce match, c’est la seule manière de l’aborder« . La seule aussi pour espérer l’emporter et continuer à surfer sur la vague du succès.

Romain PECHON

AMIENS SC – GIRONDINS DE BORDEAUX

7ème journée de Ligue 1 Conforama

Mercredi 25 septembre, 19 heures

Stade Crédit Agricole la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Delajod

A lire aussi : 

[J7] Amiens SC : Composez votre onze pour Bordeaux

Paulo Sousa : « Le contre est le point fort d’Amiens »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *