Landry Nomel (VAFC) : « J’ai senti les mecs concernés »

Landry Nomel VAFC
Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

En déplacement au Stade Charléty, le VAFC avait pourtant bien démarré cette rencontre de Coupe de France. Néanmoins, tout s’est mal goupillé par la suite et le Paris FC a déroulé. Sans être abattu, Landry Nomel est revenu sur ce match, dont il veut tout de même extraire du positif. Entretien.

Landry Nomel, avez-vous été plus en difficulté défensivement en deuxième période ?

Je pense qu’ils ont changé quelque chose à la mi-temps. En première période, je n’avais pas de joueur dans ma zone. Après, j’ai dû gérer une voire deux personnes. Ils ont fait traîner un milieu qui se mettait entre nos lignes.

Qu’avez-vous pensé de votre prestation ?

Tout ce que je retiens, c’est que j’ai senti tous les mecs concernés. À certains moments, on avait la tête dans le sac. Il y a l’arbitrage aussi. Tout ça a facilité notre non-maitrise du match.

Avec cette période actuelle compliquée, quel est l’état d’esprit du vestiaire ?

Je ne dirais pas que c’est dur. On connait très bien l’importance de cette saison, car il y a quatre descentes. On a la chance d’être à la neuvième place et de ne pas être plus bas. Il faut donc continuer de travailler pour remettre les pendules à l’heure. Je pense que c’est juste un manque de tranchant offensivement. Et on le paye défensivement.

Que faut-il travailler en particulier ?

Je dirais la maîtrise, maitriser le match. Même si on n’a pas énormément d’occasions, il faut montrer qu’on ne panique pas. Il faut pas laisser de chance à l’adversaire.

Propos recueillis par Pavel CLAUZARD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *