L’Amiens SC toujours sans Diakhaby et Lahne, Dossevi sur la voie du retour

Diakhaby Amiens SC
ElyxandroCegarra/Panoramic/Imago

Alors qu’il sera privé de pas mal de joueurs pour le déplacement à Nancy comptant pour les huitièmes de finale de coupe de France, Philippe Hinschberger n’aura pas l’opportunité de réintégrer des joueurs en manque de temps de jeu comme Adama Diakhaby et Jack Lahne. Explications.

Chabel Gomez n’est toujours pas rentré

Titulaire et buteur au tour précédent contre Linas-Monthléry, Jack Lahne a depuis de nouveau disparu de la circulation à l’occasion des trois derniers matches de championnat. Et alors que le match de coupe de France à Nancy, la quatrième rencontre en l’espace de dix jours, semblait être l’occasion rêvée de redonner du temps de jeu à certains, ce ne sera pas le cas pour l’attaquant suédois. « Jack a été touché par le Covid, il sera indisponible, précise Philippe Hinschberger, qui sera aussi privé d’Adama Diakhaby. Il a eu une contracture au quadriceps qui date de la semaine dernière. Il est revenu mais s’est de nouveau arrêté mercredi. Pour l’instant, il est au soin. »

En dehors du groupe depuis plus de deux mois, Adama Diakhaby fait également partie des joueurs susceptibles de quitter le club d’ici lundi soir, date de clôture du mercato d’hiver. Mais comme pour beaucoup de ses partenaires en situation d’échec en Picardie, les prétendants ne sont pas nombreux pour l’ancien Monégasque, qui plus est en fin de contrat en juin prochain. Quant à Chabel Gomez, il n’est toujours pas rentré de ses vacances hivernales, après avoir été testé positif à deux reprises au Covid. « C’est John (Williams) qui s’occupe du sujet« , a glissé Philippe Hinschberger au sujet de l’international béninois dont l’avenir demeure là aussi un mystère.

Au rayon des bonnes nouvelles, l’Amiens SC a enregistré les retours à l’entraînement de Matthieu Dossevi et Mustapha Sangaré, ses blessés de longue date. « Mathieu Dossevi est dans le retour avec Pierre-Antoine Bouvier (ndlr : préparateur athlétique), il a passé quinze jours à Clairefontaine. Cette semaine il était ici. Sa cheville peut se ressentir un peu, ça fait quand même cinq mois qu’il est absent donc on est prudent, confie son entraîneur. Et Sangaré s’entraîne avec nous. Il est sur le terrain, plutôt en forme. Ce n’est pas le dernier à marquer des buts à l’entraînement. » De quoi ajouter deux joueurs supplémentaires à un groupe qui n’a toujours pas été réduit à l’approche du sprint final d’un mercato d’hiver inexistant jusqu’ici.

Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un commentaire