L’Amiens SC s’installe dans la première partie de tableau

Dunkerque Amiens SC
Panoramic

En délicatesse en seconde période, l’Amiens SC n’a pu faire mieux qu’un match nul contre Dunkerque (1-1), mercredi soir. Un match marqué par les débuts de Grégoire Coudert et le premier but en Ligue 2 de Jayson Papeau. Débrief complet de ce match en retard de la 31ème journée de Ligue 2.

L’incidence du résultat :

Depuis son retour de Covid, l’Amiens SC affiche un bilan parfaitement équilibré avec deux victoires (Rodez et Valenciennes), deux matches nuls (Ajaccio et Dunkerque) ainsi que deux défaites (Chambly et Clermont). Suffisant pour se repositionner dans la première partie de tableau avec 45 points au compteur à trois journées du terme. Un bilan bien trop faible pour espérer jouer les trouble-fête dans la course à la montée, comme espéré par une bonne partie du vestiaire à l’entame de ce mois d’avril. Finalement, les résultats de l’ASC ont surtout un impact dans la course au maintien. Grâce au point glané, Dunkerque est sorti de la zone rouge en y plongeant Caen pour la première fois de la saison. Le tout avant de recevoir Guingamp et Niort, deux autres équipes qui jouent leur survie sur cette fin de saison.

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « Le manque de fraîcheur a fait la différence »

Le joueur du match :

Jayson Papeau enchaînait une seconde titularisation de suite pour la deuxième fois de la saison. Positionné sur le couloir gauche de l’attaque amiénoise au coup d’envoi, il aura pas mal permuté avec Diakhaby pour déstabiliser la défense adverse. Il a été LE facteur X amiénois sur la pelouse de Marcel Tribut. Sur la première occasion du match pour Amiens il a été à l’origine et à la conclusion d’une action de grande classe : une ouverture sur une demi-volée exceptionnelle à l’opposé et un coup de tête magistral qui n’a laissé aucune chance au portier adverse. Une bonne impression d’ensemble confirmée par les statistiques, avec cinq fautes subies (1er du match), 12 duels gagnés (1er du match) et 2 tirs cadrés (1er du match).

[J31] Dunkerque – Amiens SC : les notes du match

La déclaration : 

« C’est vrai qu’il y a eu deux mi-temps différentes mais c’est souvent le cas quand on enchaîne les matches. Je pense que la fatigue s’est fait ressentir au fur et à mesure du match et notamment sur cette entame de seconde mi-temps où on a eu du mal à se remettre en route, on a subi le jeu direct de Dunkerque qui a commencé à mettre des ballons dans la surface. Malgré tout, sur cette mi-temps où on a été moins séduisant qu’en première, on a eu de vraies situations, notamment celle de Jayson (Papeau), pour reprendre l’avantage. On va retenir la première mi-temps qui est, pour moi, dans la continuité des derniers matches avec un très joli but et une équipe qui a montré un visage assez séduisant. Tant qu’on a eu les jambes et la fraîcheur, on était dans le vrai. »

Oswald Tanchot (entraîneur de l’Amiens SC)

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « C’est un bon point »

La statistique :

41 – Grégoire Coudert a honoré sa première titularisation sous le maillot de l’Amiens SC face à Dunkerque. Néanmoins, il ne s’agissait pas de son premier match en professionnel puisqu’il a déjà disputé deux matches de Ligue 2 avec Tours. Sa dernière apparition en pro remonte au mois de décembre 2017 face à Lens. Quatre ans après, le jeune portier picard est récompensé de ses efforts. Le tout pour être le 41e joueur utilisé cette saison par Luka Elsner, Oswald Tanchot et Romain Poyet. Un record.

Le tweet du match :

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un commentaire

  1. On est contents d’être 9ème avec 45 points.Il n’y a là rien d’extraordinaire. Pour mémoire, l’ASC est descendu en National en 2009 avec …43 points. Raison pour laquelle l’entraîneur Thierry LAUREY a laissé chez nous une trace indélébile…