L’Amiens SC s’incline devant Versailles

Sebastian Ring Amiens SC
Loic Baratoux/Icon Sport

A défaut de coupe de France, suite à son élimination précoce face à Thaon-les-Vosges, l’Amiens SC fut contraint d’organiser un match amical pour combler le vide. Trop imprécis et pas assez inspiré, le sixième de Ligue 2 s’est incliné devant Versailles (0-2), l’actuel leader de National. 

Sans Kakuta, sans folie

Avec un onze de départ identique à celui aligné à Bordeaux la semaine dernière, exception faite de Kakuta ménagé et remplacé par le jeune Ilenikhena, l’Amiens SC n’a pas vraiment réalisé la même performance. Après une entame de match plutôt rythmée et intéressante, au cours de laquelle Leautey faisait passer un premier frisson sur la défense francilienne (8′), le rythme retombait peu à peu et permettait aux hommes de Cris de sortir de leur torpeur. Très mobile sur le côté droit, Brun parvenait à se faufiler au coeur de la surface de réparation avant d’alerter Gurtner dans un angle fermé (20′).

Sur le corner suivant, Xantippe était tout proche de propulser le ballon dans ses propres filets d’une tête en arrière (22′). Et si Tolu traversait ce premier acte sans réellement exister, Ilenikhena se mettait en évidence à deux reprises sans pour autant trouver le cadre (28′, 43′). Ce qui n’était pas le cas d’Amado dont la volée au second poteau trompait Gurtner juste avant le retour aux vestiaires (0-1, 45′). Auteur d’une glissade au départ de l’action, permettant à Pham Ba d’avoir tout le loisir de distiller un bon centre, Mendy réclamait en vain une faute inexistante.

Avec quatre changements dès le début de la deuxième période, Amiens livrait un deuxième acte encore moins enthousiasmant. Entré à la place de Tolu, Cissé ne mettait pas suffisamment de force dans sa frappe aux allures de passe au gardien (49′). Il fallait ensuite attendre l’entame du dernier quart d’heure pour voir Ouattara mettre à contribution Renot, entré en cours de match. Et même si les locaux faisaient le siège de la moitié de terrain adverse dans les dernières minutes, c’est Versailles qui trouvait encore le chemin des filets à la dernière seconde par l’intermédiaire de Sylva (0-2, 90′).

Comme contre QRM en septembre dernier, l’ASC concédait donc la défaite pour ce match amical qui ne restera pas dans les annales et assez limité en enseignements.

AMIENS SC – VERSAILLES : 0-2 (0-1)

Match amical

Stade de la Licorne, Amiens

But : Amado (45′), Sylva (90′)

AMIENS SC : Gurtner (Charruau, 46′) – Mendy (Ouattara, 63′), Opoku (Diabaté, 63′), Fofana (Barry, 63′) – Leautey (Degrumelle, 46′), Gomis (Chibozo, 63′), Gélin (Junior, 63′), Doums (Gene, 46′), Xantippe (Ring, 63′) – Ilenikhena (Bandé 63′), Tolu (Cissé, 46′)

Remplaçants : Charruau (g.), Rongier (g.), Kayaya (g.), Ring, Barry, Gene, Diabaté, Ouattara, Degrumelle, Junior, Chibozo, Bandé, Cissé

Entraîneur : Philippe Hinschberger

VERSAILLES : Yiranjo (Renot, 72′) – Jacques (Diarrasouba, 63′), Akueson (c., Diouf, 46′), Gibaud – Pham Ba (Lefebvre, 63′), Damour (Beyuku, 63′), Vieira (Sylva, 70′), Amado, Sylla – Brun (Leborgne, 46′) Dossevi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *