L’Amiens SC s’en est très bien sorti

Formose Mendy Amiens SC
Maxime Le Pihif/FEP/Icon Sport

En grande difficulté et trop souvent sur un fil, l’Amiens SC a ramené un match nul assez miraculeux du Havre (1-1). Débrief en cinq points de cette rencontre comptant pour la cinquième journée de Ligue 2.

L’incidence du résultat :

Un point quasiment synonyme de statuquo. Si l’Amiens SC perd deux places à l’issue de cette cinquième journée de Ligue 2, passant du deuxième rang au pied du podium, les Picards restent néanmoins à une seule unité du duo Caen-Dijon qui compte 11 unités avant la suite de cette semaine à trois matches. Un moindre mal tant l’Amiens SC a souffert le martyre face au Havre, livrant assurément son plus mauvais match de ce début de saison. Un motif d’espoir pour la suite ? Un premier élément de réponse sera donné dès mardi soir avec la réception du PFC, un des nombreux prétendants au haut de tableau.

Le joueur du match : Régis Gurtner

Si l’Amiens SC compte dix points après cinq journées et qu’il n’est pas rentré bredouille de son déplacement au Havre, il le doit en très grande partie à Régis Gurtner. Hormis une sortie un peu hasardeuse en tout début de match (2′), l’emblématique gardien de but amiénois s’est longtemps mué en sauveur pour repousser les innombrables assauts normands au cours d’une partie à sens unique (17′, 46′). Il a fini par céder sur un corner où il a littéralement été abandonné par sa défense (71′).

La déclaration : 

« On est vraiment tombé sur une belle équipe havraise, qui va poser beaucoup de problèmes à ses adversaires. On n’a jamais su entrer dans notre match, alors qu’on a eu la chance de marquer sur notre seule occasion. Après, on n’a jamais eu la capacité à les mettre en difficulté, la possibilité de se créer des occasions. Je pense que ce match nul est bien payé pour nous.On a toujours été sur la défensive, on n’a jamais vraiment su imposer notre rythme. C’est vraiment ce qui a fait la différence sur ce match. On a fait beaucoup trop d’erreurs techniques et à l’arrivée on a fait un petit match. ».

Francis De Percin, entraîneur-adjoint de l’Amiens SC

La statistique : 11

Preuve de la supériorité des Havrais samedi soir, c’est le nombre de corners qu’ils ont obtenu. Les locaux ont obtenus 11 coups de pied de coin contre un seul pour l’Amiens SC. Et si les Samariens ont su se montrer particulièrement solides sur ces phases arrêtés pendant 70 minutes, il y a aura eu le corner de trop permettant à Jamal Thiaré d’arracher l’égalisation.

Le tweet du match #HACASC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *