L’Amiens SC sauvé par sa jeunesse !

Amiens SC
Romain Perrocheau / FEP / Icon Sport

Très bon et même dominateur pendant une grande partie de la rencontre, l’Amiens SC a longtemps cru subir difficilement la loi de l’actuel deuxième de la Ligue 2, Bordeaux, sur un pénalty plus que litigieux mais a finalement sauvé un nouveau point grâce à son tout jeune attaquant, George Ilenikhena (1-1).

Petite faute, grosse conséquence

Trois jours après un pénalty plus qu’évident non sifflé sur Kakuta, c’est une nouvelle décision arbitrale qui va très certainement faire parler qui a frustré l’Amiens SC. Sur un ballon qui traînait dans la surface, Kakuta était sanctionné pour une arrivée en retard sur Ignatenko… sans jamais vraiment le toucher. Maja prenait l’offrande et transformait le pénalty pour ouvrir la marque (1-0, 41′). Et c’était une sanction bien dure pour des Amiénois qui réalisaient jusqu’alors un très bon match mais manquaient encore et toujours de promptitude et d’efficacité offensive.

Malgré tout, la première belle situation était à mettre au crédit des Girondins quand Elis, trouvé près du point de pénalty, armait mais manquait le cadre de peu (11′). Si Tolu répondait rapidement sur une frappe à vingt mètres, il manquait le cadre à son tour (15′). Excellents dans le jeu, dans les intentions et bons dans les duels, les Samariens jouaient néanmoins à se faire peur. Mendy perdait le ballon dans la surface, Maja donnait en retrait à Bakwa dont la tentative était sauvée in extremis par Xantippe (25′).

Domination justement récompensée

Un avertissement sans frais qui n’entamait toutefois pas les intentions samariennes. Dans le coeur de la surface, Tolu trouvait Kakuta en retrait dont la frappe était trop molle pour inquiéter Poussin (36′). Menés donc sur un pénalty discutable, les joueurs de Philippe Hinschberger dominaient sérieusement le deuxième acte mais se heurtaient à un problème majeur de réalisme, comme trop souvent. Tolu reprenait de la tête un centre de Leautey mais envoyait le ballon sur Poussin (51′) quand une frappe enroulée de Doums manquait le cadre (65′).

Et quand Ring trouvait Cissé en position idéale dans la surface, ce dernier ratait quelque peu son contrôle et frappait largement au-dessus (76′), comme face à Guingamp. Et comme face aux Bretons, quand tout semblait perdu, c’est un entrant qui redonnait la lumière. Cissé trouvait Ilenikhena à l’entrée de la surface, le jeune attaquant enroulait une superbe frappe dans la lucarne et égalisait (1-1, 90’+2). Grâce à sa pépite, l’Amiens SC a sauvé un point plus que précieux en Gironde. Et a peut-être changé le cours de sa saison, même malgré une ultime frayeur, les Bordelais touchant le poteau au bout du temps additionnel. Comme un signe ?

Adrien ROCHER

BORDEAUX – AMIENS SC : 1-1 (1-0)

19ème journée de Ligue 2

Matmut Atlantique, Bordeaux

Arbitre : Mme Frappart

Buts : Maja (41′) pour Bordeaux ; Ilenikhena (90’+2) pour Amiens

Avertissements : Fransergio (57′) pour Bordeaux ; Doums (20′) pour Amiens

Bordeaux (4-3-3) : Poussin – Louis-Jean, Gregersen, Barbet, Nsimba – Mwanga, Ignatenko (Lacoux, 85′), Fransergio – Elis, Maja (Badji, 85′), Bakwa (Davitashvili, 71′)

Remplaçants : Strączek (g.), Lacoux, Daviatshvili, Delaurier-Chaubet, Badji, Ekomié, Depussay

Entraîneur : David Guion

Amiens SC (3-5-2) : Gurtner – Mendy, Opoku, Fofana – Leautey (Gene, 85′), Gomis (Cissé, 62′), Gélin, Doums (Junior Fofana, 85′), Xantippe (Ring, 71′) – Tolu (Ilenikhena, 70′), Kakuta

Remplaçants : Charruau (g.), Ring, Assogba, Gene, Junior Fofana, Cisse, Ilenikhena

Entraîneur : Philippe Hinschberger

Un commentaire

Commenter
  1. AMIENS ne méritait pas de perdre ce soir surtout au vu du pénalty très gentil accordé
    en tout cas très belle rencontre entre les 2 équipes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *