L’Amiens SC passe un vrai test

Tolu Amiens SC
Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Après un sérieux coup de mou au Havre, l’Amiens SC va tenter de reprendre sa marche en avant face au Paris FC, ce mardi soir. Découvrez l’essentiel des infos à connaître à quelques heures de ce match comptant pour la 6ème journée de Ligue 2.

L’Amiens SC doit dissiper les doutes

Si l’Amiens SC compte dix points après cinq journées, soit son meilleur départ depuis la saison 2016/2017, les Picards ne comptent qu’une réelle mi-temps de référence : la première contre Bastia il y a dix jours de cela. Pour le reste, il y a la défaite inaugurale à Metz qui ne souffre d’aucune contestation possible, quand bien même Philippe Hinschberger continue de minorer celle-ci – oubliant au passage l’extrême fragilité défensive de son équipe, le match laborieux contre Annecy ou bien encore sa dernière sortie ratée au Havre. Au milieu de tout ça, le match à Sochaux – en dépit d’une entame ratée et d’une fin de match sous pression par manque de maîtrise de ses émotions – ferait presque figure de modèle à suivre. Pour prouver que cette bonne série estivale peut déboucher sur une réelle capacité à tenir la distance sur une plus longue durée, Amiens se doit d’associer le contenu et le résultat ce mardi face au PFC.

La présentation de la rencontre

Sans Fofana, avec Benet

Averti à trois reprises sur les quatre premières journées de championnat, Mamadou Fofana est suspendu pour la réception du Paris FC. En son absence, Abdourahmane Barry va connaître sa deuxième titularisation de la saison, la première depuis le match inaugural à Metz. Absent pour raisons familiales au Havre, Jessy Benet est de retour et débutera bien la rencontre ce mardi. Pour le reste, Philippe Hinschberger pourrait bien procéder à quelques autres rotations, notamment dans le couloir gauche où Mattheo Xantippe et Sebastian Ring sont plus que jamais en concurrence à ses yeux.

Les compositions probables

Philippe Hinschberger : « Que l’on reprenne le véritable visage de l’Amiens SC »

« J’attends que l’on ait un autre comportement en étant beaucoup plus vindicatif, percutant, dans le sens de la profondeur que ce que l’on a fait au Havre. J’attends simplement que l’on reprenne le véritable visage de l’Amiens SC à domicile, c’est-à-dire une équipe capable de gagner, sans forcément maîtriser toute la partie. Le Paris FC est une équipe qui a fait les barrages quatre années sur cinq, est taillée pour jouer les premières places sur les dernières années, je ne vois pas pourquoi ça changerait cette année. C’est beaucoup de potentiel, il y a des attaquants, ça défend, ça cavale. C’est une équipe très complète et dont on se méfie beaucoup parce que c’est toujours dur contre eux. »

L’entretien avec Philippe Hinschberger avant la réception du Paris FC

Le Paris FC cherche encore la bonne carburation

Réalisant son deuxième plus mauvais début de saison en Ligue 2 depuis l’instauration de la poule unique, le Paris FC ne compte qu’un seul succès avant son déplacement en Picardie. Pour autant, l’inquiétude de mise chez Thierry Laurey : « On espérait mieux, je l’accorde, mais avec trois déplacements sur les quatre premières journées, on savait que ce serait plus compliqué. Et puis on a rivalisé à Sochaux, à dix pendant plus d’une mi-temps, ainsi qu’à Guingamp pendant trente minutes, chez deux équipes qui avaient très bien terminé leur saison dernière« .

Et qui sont aujourd’hui sur le podium. « Il n’y a pas d’inquiétude aujourd’hui, surenchérit celui qui avait propulsé l’Amiens SC dans le fossé en 2009. On n’a pas besoin de faire la course en tête tout de suite. Le club, avec ses bons débuts, a fini quatrième depuis deux ans. » Il faudra quand même que le PFC finisse par prendre de gros points pour ne pas laisser filer le bon wagon.

Le chiffre : 10

Amiens affiche 10 points après 5 matches de Ligue 2 cette saison, faisant mieux pour la dernière fois à ce stade de la compétition en 2003/04 (11, 9e au final). L’attaquant d’Amiens Tolu Arokodare a été signalé 10 fois en position de hors-jeu en Ligue 2 cette saison, c’est au moins 4 fois de plus que tout autre joueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *