L’Amiens SC met fin à la malédiction

Amiens SC Tolu
Loic Baratoux/FEP/Icon Sport

Pour son retour à la Licorne, l’Amiens SC a montré un bien meilleur visage que lors du déplacement au Havre. Entreprenants dès l’entame de match, les Picards auront livré une prestation plus que correcte. La rédaction du 11 Amiénois vous propose un retour sur cette sixième journée en chiffres.

3

Buteur face à Annecy et au Havre, Tolu vient d’inscrire son troisième but de la saison contre le Paris FC. Si l’attaquant nigérian ne fait pas toujours tout bien, force est de constater que sa combativité et son envie lui permettent de faire trembler les filets un match sur deux. De plus, son but inscrit d’un superbe extérieur du pied après un beau débordement de Gomis est un petit bijou.

4

Après quatre défaites consécutives en Ligue 2 face au Paris FC, l’Amiens SC a enfin mis fin à la malédiction grâce à ce match nul. Pas sûr pour autant que cela satisfasse les Samariens qui auraient pu préparer la réception de Grenoble en tant que leader du championnat s’ils l’avaient emporté.

5

Depuis la deuxième journée, l’Amiens SC a ouvert le score lors de chacun de ses matches disputés. Si les joueurs de Philippe Hinschberger ont pu tenir le score contre Annecy, Sochaux ou encore Bastia, ils ont du se résoudre à partager les points avec Le Havre et le Paris FC. Néanmoins, cela porte leur série d’invincibilité à cinq matches.

1

Il y a des statistiques qui ne pas toujours faciles à analyser. Par exemple, les Picards n’ont cadré qu’une seule de leur dix tentatives ce mardi. Un seul tir cadré qui a donc fait mouche. Néanmoins, ce seul tir cadré en 90 minutes prouve que l’Amiens SC et ses joueurs offensifs doivent faire mieux dans le dernier geste.

3

Si le championnat vient seulement de débuter, on peut dire qu’après six journées, aucune équipe ne se détache réellement. Pour preuve, les dix premiers du classement ne se tiennent qu’en trois points. L’Amiens SC devra forcément s’imposer ce vendredi face à Grenoble s’il veut espérer conserver sa place en haut du tableau.

Valentin ROSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *