L’Amiens SC favori à la relégation !

Trois ans après la dénomination « Pizza Chèvre », France Football remet ça ! Réputé pour ses pronostics suspects, l’hebdomadaire de référence du football en France a réalisé une enquête pour déterminer le classement de la saison 2019/2020 de Ligue 1. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Amiens SC n’a pas vraiment les faveurs des « experts » du ballon rond. 

Amiens, barragiste ou relégable

C’est le jeu du début de saison et des projections, tout le monde y va de son classement prévisionnel, de ses pronostics plus ou moins audacieux. Ainsi, France Football a interrogé 24 consultants et journalistes qui « font le football français« , parmi eux on dénombre notamment Julien Cazarre, Luis Fendandez, Laurent Pagnelli ou bien encore Hervé Mathoux. Et si ce quatuor croît au maintien en Ligue 1 de l’Amiens SC, la donne est bien différente pour Olivier Ménard (L’Equipe du soir), Elie Baup ou bien encore Gaëtan Huard. Selon eux, le club présidé par Bernard Joannin fera partie des deux équipes directement reléguées en fin de saison.

Un avis partagé par Bruno Cheyrou, Jean-Luc Arribart, Guy Roux, Lionel Charbonnier, Emmanuel Petit mais aussi Gervais Martel, l’ancien président du RC Lens. Preuve que la rancœur est vraiment tenace ! Au total, ils sont neuf sondés, soit un peu plus d’un tiers à miser sur une relégation de l’ex-Petit Poucet. C’est tout juste mieux pour les journalistes de l’hebdomadaire qui misent sur une dix-huitième place, tout juste devant Dijon et Toulouse mais derrière les promus Metz et Brest. Des pronostics finalement rassurants quand on connaît la réussite de France Football et des consultants du football français dans ce domaine. La Pizza Chèvre a encore de l’avenir !

A lire aussi : 

Amiens SC : Serhou Guirassy, l’homme clé de la saison ?

Amiens SC : un maillot qui plaît

Amiens SC – Leganes : Encore du pain sur la planche

12 Commentaires

Commenter
  1. Oui, pour pouvoir parler de foot, il faudrait déjà y avoir joué… et ne pas s’être juste contente de le regarder… en loge avec la coupe dans une main et les petits fours dans l’autre…

  2. a part GUY ROUX qui a fait ses preuves que je respecte les autres un ramasie de nulles a l entenne

    dommage pour eux

  3. l’amiens sc n’est pas bien venu en ligue , surtout par certain chroniqueurs de l’equipe du soir qui repetent quasiment tous les soirs que cette equipe est moyenne , il est vrai que c’est mieux de parler de marseille qui ne font guere mieux .

  4. expert du foot , tu parles !!!! ils sont tous juste bon a commenter des images , laissez les travailler en paix et on verra

  5. Bien évidemment non, et l’ASC reste logiquement un tout petit du championnat. Il ne faut pas prendre pour ce qu’on est pas. Mais ce dont je parle, c’est du mépris régulier et de l’irrespect observés à l’encontre d’Amiens de la part des médias nationaux.

  6. Vous connaissez des journalistes qui avaient misé sur Amiens pour la montée en L1?
    Lors des 2 premières saisons en L1, la majorité d’entre eux nous voyait descendre. Laissons les brasser du vent.

  7. En fonction du mercato tellement de choses peuvent modifier notre avis. Et après, il y aura toujours la vérité du terrain…

  8. C’est culturel, Les médias parisiens n’ont toujours montré que du mépris à l’égard de l’ASC. Soit ils le zappent carrément de l’actualité, soit ils s’en moquent ouvertement. L’équipe du soir, le CFC, rmc… Beaucoup d’ironie dans team duga pour le peu qu’ils en parlent. Beaucoup de blagues lourdingues sur le nom du stade, avec parfois même des bruitages de bêtes pour imiter la Licorne… L’humour a ses limites et souvent ça devient irrespectueux. On en fait moins à l’égard des autres clubs du bas de tableau dont l’ASC n’a pourtant rien à envier mais c’est comme ça, le traitement médiatique qui est roi… Quant à Gervais Martel, on n’oubliera pas sa tentative désespérée de faire invalider la montée d’Amiens pour faire repecher son club…et cela après que l’ASC lui ait tendu la main pour accueillir son RCL pour jouer sa saison en L1 pendant les travaux à bollaert alors que ses voisins lui fermaient la porte. Quelle honte ! Aucun honneur pour ce monsieur complètement dépassé qui vient maintenant faire le guignol sur l’équipe 21 pour éponger ses dettes de jeu… Pour conclure, que l’ASC continue de bien travailler en faisant fi de ce mauvais traitement des médias nationaux, qu’il continue à déranger nos pseudo spécialistes du ballon rond, ainsi est sa marque de fabrique et ça lui réussi plutôt bien. Allez l’ASC !

  9. les médias n ont rien d interessant a écrire et il faut bien vendre du papier , le pire c est que le 11 amiénois reporte des informations futiles et sans grand intérêt…dommage

  10. Salut la rédac !
    Vous avez mis en fin du 2ème paragraphe devant Dijon et derrière Dijon, je pense que vous avez voulu dire Brest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *