L’Amiens SC face à un vrai moment charnière

Amiens SC Gaël Kakuta
Eddy Lemaistre/FEP/Icon Sport

Après l’onde de choc suscitée par sa piteuse élimination en coupe de France, l’Amiens SC joue déjà très gros cette semaine avec la nécessité de prendre des points pour rester dans le wagon des prétendants à la montée en Ligue 1. Premier examen de passage ce mardi, à domicile, face à Guingamp. Une des proies préférées du club picard.

Semaine déjà cruciale pour l’Amiens SC

Quoi de mieux que de rejouer très vite après avoir vécu une vraie désillusion. C’est sans doute ce que l’Amiens SC – sorti par la toute petite porte de la coupe de France samedi à Thaon-les-Vosges-  doit se dire au moment de recevoir Guingamp, un peu plus de 72 heures plus tard et pour le tout premier match de championnat depuis près de deux mois à la Licorne. « Après le dernier tir au but, j’étais tout de suite passé à autre chose, ce n’est pas la peine de ressasser les choses. On est éliminé de la coupe de France, c’est gênant, ça fait parler de nous en mal mais c’est derrière nous, on n’a pas le temps de gamberger, juge Philippe Hinschberger. Je me focalise tout de suite sur les deux matches contre Guingamp et Bordeaux. Place au championnat. »

Une compétition déjà jugée prioritaire avant l’élimination en coupe de France et désormais seul et unique objectif du club picard, qui a su se repositionner au pied du podium au gré des quatre points ramenés dernièrement de Valenciennes et Laval. « Cette victoire à Laval doit nous mettre en appétit, il faut qu’on lâche tout, qu’on lâche les chevaux. On a juste envie de prendre des points pour avancer en championnat. Sachant que, dans mon for intérieur, je suis persuadé qu’on sera capable de faire des séries. » Et en l’occurrence une série positive, ce qui n’est plus arrivé à Amiens depuis le mois d’octobre et les deux victoires consécutives contre Rodez et Dijon. Depuis, l’ancien pensionnaire de Ligue 1 a surtout fait parler de lui avec une terrible série de quatre défaites consécutives, aux allures de « gros coup d’arrêt« , dixit Hinschberger.

En dépit de cette période compliquée, l’Amiens SC n’est finalement « qu’à quatre points du deuxième » et « dans la position du tireur tapi dans l’ombre » pour reprendre l’illustration de Philippe Hinschberger. Et pour réduire encore un peu plus cet écart et ainsi basculer à portée de tir des deux premières places, le club picard sait qu’il n’a plus de temps à perdre en route. « C’est un tournant de notre saison qui arrive, concède Antoine Leautey. On a cassé la spirale négative à Valenciennes et on a été très sérieux à Laval. Maintenant, il va falloir envoyer contre Guingamp et Bordeaux. On sait que ce sera une semaine difficile mais surtout hyper importante. Ce premier match contre Guingamp est important pour retrouver la victoire à domicile et aussi aller à Bordeaux avec le plein de confiance. Je suis pressé d’y être. »

Alors que Philippe Hinschberger a pour ambition de vite franchir la barre des 30 points, soit « un meilleur temps de passage que la saison dernière« , prouvant que son équipe « est plutôt en progression« , l’Amiens SC est désormais face à son destin. Après avoir laissé filer la possibilité d’une épopée en coupe de France, les Picards ne peuvent pas se permettre de lâcher à nouveau du lest en championnat, sous peine d’aborder la phase retour avec un handicap qui pourrait bien s’avérer fatal dans l’intense course à la montée. Le premier vrai moment de vérité de la saison est d’ores et déjà venu.

Romain PECHON

AMIENS SC – GUINGAMP

18ème journée de Ligue 2

Mardi 10 janvier, 20h45

Stade de la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Perreau Niel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *