L’Amiens SC doit enfin concrétiser !

Amiens SC
Loic Baratoux/FEP/Icon Sport

Solidement installé dans le haut de tableau depuis la mi-août, l’Amiens SC n’a encore jamais réussi à s’installer de manière définitive dans le fauteuil de leader. En ouvrant le bal à l’occasion de la 13ème journée de Ligue 2, les Picards ont donc la possibilité de frapper un grand coup et par la même occasion de mettre la pression à leurs concurrents directs. Encore faut-il assumer le statut de favori contre une équipe de Saint-Etienne en grande difficulté mais qui ne demande qu’à se réveiller. Présentation.

Chasser les nuages nîmois

« A Nîmes, si on avait fait notre match pour le gagner, aujourd’hui on serait premiers tous seuls ! » A quelques heures de recevoir Saint-Etienne, Philippe Hinschberger n’a visiblement toujours pas digéré la performance de son équipe dans le Gard et les conséquences de celle-ci au classement, d’autant plus après que Bordeaux a dû se contenter d’un match nul à Bastia deux jours plus tard. ‘J’ai passé un mauvais dimanche parce qu’on avait déjà lancé quelques alertes auparavant. Lundi, on a été obligé de revisionner des choses pas très agréables, poursuit le coach de l’Amiens SC. Je veux bien tout comprendre mais il y a quand même des limites qu’on a allègrement franchies en première période à Nîmes. »

Battu pour la troisième fois de la saison, l’Amiens SC a encore laissé filer l’occasion de s’affirmer un peu plus dans la lutte dans le haut de tableau, comme ce fut le cas un mois plus tôt à Caen. Ce qui a le don d’agacer Philippe Hinschberger : « J’entends d’ici et là, dans mon vestiaire, qu’on veut faire si ou ça, encore faut-il avoir le comportement en conséquence. Je le répète mais dans une saison, dans une carrière quand tu as la chance d’être leader, tu dois faire autant d’efforts que quand tu joues ta peau. Si tu veux rester dans les places du haut, il va falloir cravacher ! C’est le message que j’ai voulu faire passer à mes joueurs. »

Saint-Etienne pour repasser tout de suite dans le vert

Désormais, le coach de l’Amiens SC a fixé un nouvel objectif aussi simple que clair à ses joueurs : « On est les premiers à jouer, il faut gagner et ensuite regarder les matches de 19 heures pour connaître le classement. » Reste à savoir si cela ne va pas rajouter une dose de pression supplémentaire à une équipe qui n’a jusqu’ici jamais réussi à négocier le match charnière. « Honnêtement, on n’y fait pas trop attention au sein du groupe, assure Régis Gurtner. On est surtout content que le club soit davantage mis en lumière avec ce match à 15 heures. On a surtout envie de donner une belle image et ça passera par se concentrer sur l’essentiel, à savoir ce qu’on doit montrer sur le terrain. »

Le tout face à une équipe de Saint-Etienne qui avait tout de l’ogre potentiel en début de saison mais qui n’est jusqu’ici rien d’autre qu’un simple prétendant au maintien. « On s’attendait peut-être à voir Saint-Etienne marcher tout de suite au regard du recrutement, du coach choisi. Ils avaient aussi de grosses ambitions, maintenant repartir en Ligue 2 ce n’est jamais facile, Amiens le sait parfaitement pour l’avoir vécu il y a deux ans, rappelle Jessy Benet. A nous de ne pas être cette équipe qui leur permet de lancer une série positive d’ici la trêve. Nul doute qu’ils vont venir avec l’ambition de se relancer mais on a montré jusqu’ici qu’on était plutôt à l’aise à domicile. Il faudra donc mettre les mêmes ingrédients pour faire un gros match. »

Et ainsi confirmer que l’Amiens SC a cette capacité de rebond après un échec et par la même occasion démontrer que la défaite à Nîmes n’était rien d’autre qu’un simple accident et surement pas le péché d’orgueil d’un groupe qui ne parvient pas à assumer son nouveau statut : celui d’un vrai prétendant à la montée.

Romain PECHON

AMIENS SC – SAINT-ETIENNE

13ème journée de Ligue 2

Samedi 22 octobre, 15 heures

Stade de la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Lesage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *