L’Amiens SC déjà dos au mur et face à son destin

Hinschberger Amiens SC

Seule équipe à ne toujours pas avoir marqué un point cette saison, l’Amiens SC aborde son déplacement à Guingamp, ce samedi pour le compte de la quatrième journée de Ligue 2, sous pression et sans le moindre droit à l’erreur. Une nouvelle défaite plongerait la troupe de Philippe Hinschberger dans une crise certaine. 

Amiens plus que jamais sous pression

Trois défaites, huit buts encaissés, zéro point au compteur et des milliers de sifflets descendant des tribunes après sa défaite contre QRM, l’Amiens SC est au fond du trou moins d’un mois après le lancement de cette nouvelle saison qui devait pourtant permettre au club de lancer « un nouveau cycle de conquête et d’ambition sportive ». Un nouveau projet incarné par Philippe Hinschberger, nommé durant l’intersaison pour redonner du sourire et insuffler de la positivité au sein du club. Deux mois plus tard, l’expérimenté coach de 62 ans peine à s’expliquer ce début de saison raté sur toute la ligne : « A notre sortie de préparation, on ne s’attendait pas à cette accumulation de défaites. J’ai déjà fait des préparations bien pires que ça, en termes de résultats et de qualité de jeu. Je suis un peu surpris et je pense que la deuxième mi-temps contre Auxerre nous a fait un peu de mal. »

Philippe Hinschberger (Amiens SC) : « Qu’on arrête de passer pour des cons ! »

Depuis, l’Amiens SC affiche un visage toujours plus inquiétant au fil des minutes et des nombreux buts encaissés. A Ajaccio, les Picards avaient manqué de caractère pour s’opposer à une formation corse en maîtrise durant la totalité de la rencontre. Contre QRM, les coéquipiers de Mickaël Alphonse ont affiché une naïveté d’ensemble et une fragilité défensive qui font froid dans le dos pour une équipe qui prétend jouer le top 5 de Ligue 2 cette saison. « Ce n’était pas qu’une question d’âge, c’était aussi une question de réflexion, de QI football. Il manquait tellement de choses, peste le latéral droit amiénois. A la fin, on passe même pour des mecs ridicules et franchement je me dis que si ce n’est pas mieux que ça, il faut sérieusement commencer à s’inquiéter. »

Evoluer sans pour autant tout révolutionner 

Face à ses doutes, l’Amiens SC va devoir rapidement trouver la clé, sous peine de s’enliser dans une spirale qui sera de plus en plus difficile à enrayer. Quoi qu’il en soit, Philippe Hinschberger ne compte pas changer son fusil d’épaule en adoptant une approche plus défensive. « A Ajaccio, on n’était pas si haut que ça non plus et on cède sur le premier coup de pied arrêté adverse. A un moment donné, il ne faut pas se cacher non plus, assène-t-il. On a quand même mené deux fois sur nos trois premiers matches. Si tu es un peu plus malin, que tu joues bien les contres… Mais non, on prend un but au mauvais moment, on prend un but de merde (sic). Quand on arrêtera de faire des erreurs individuelles, qu’on se mettra un peu plus au boulot collectivement, cela va passer. C’est en tout cas notre direction car on ne peut pas continuer à prendre des buts comme ça. »

[J4] Guingamp – Amiens SC : les compositions probables

Avec l’arrivée récente de Mamadou Fofana, le coach de l’Amiens SC pourrait surtout être tenté par des changements dans son onze de départ, sachant qu’il sera déjà contraint de revoir son animation offensive suite au forfait d’Adama Diakhaby et de l’incertitude planant autour de la présence de Chadrac Akolo. « En fonction des présents et des absents, j’ai de toute manière des modifications à faire dans l’équipe, confirme Hinschberger. Maintenant, si j’étais sûr qu’en rajoutant un défenseur central ça irait mieux… Je pense que le mal est ailleurs et qu’il est un peu plus collectif. Il faut vraiment que chacun y mette du sien. Aujourd’hui, on a un peu le frein à main chez certains de nos joueurs à l’idée de perdre le ballon. Si tu raisonnes comme ça, autant rester à la maison. »

Pas encore résigné, l’Amiens SC va ainsi aller en Bretagne avec « l’idée d’arrêter de perdre« , quitte à commencer à « prendre des points en faisant ne serait-ce qu’un match nul« , histoire de débloquer un compteur qui fait tâche avec un « zéro » aussi fâcheux que logique au regard des nouvelles erreurs commises par la direction du club durant l’intersaison. Comme un air de déjà vu, l’histoire d’un éternel recommencement.

Romain PECHON

GUINGAMP – AMIENS SC

4ème journée de Ligue 2 BKT

Samedi 14 août, 19 heures

Stade de Roudourou, Guingamp

Arbitre : M. Perreau Niel

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires