L’Amiens SC avait tenu une mi-temps

Amiens SC Auxerre
Loic Baratoux/Icon Sport

Juillet 2021. Dans la foulée d’une préparation estivale intéressante à défaut d’être parfaite, l’Amiens SC lançait sa saison sur une défaite en dépit d’une bonne première période face à l’AJ Auxerre. Flashback à la veille du duel retour bouclant la boucle à l’occasion de la 38ème journée de Ligue 2.

Le match

Méconnaissable après une première période pourtant réussie et récompensée par l’ouverture du score d’Alphonse, l’Amiens SC lance sa nouvelle saison par une défaite amère contre l’AJ Auxerre (1-2). Au grand dam du public amiénois, qui espérait mieux pour son retour au stade, et pour Philippe Hinschberger, dont la grande première était synonyme de défaite.

Le résumé complet du match

AMIENS SC – AJ AUXERRE : 1-2 (1-0)

1ère journée de Ligue 2 BKT

Stade de la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Vernice

Buts : Alphonse (40e) pour Amiens ; Sakhi (63e), Hein (71e) pour Auxerre

Avertissements : Lomotey (76e), Alphonse (87e) pour Amiens ; Perrin (45e+1), Georgen (48e), Sinayoko (82e) pour Auxerre

AMIENS SC : Gurtner (c.) – Alphonse, Lomotey (Mendy, 84e), Gendrey, Xantippe – Gomis (Gomez, 73e), Traoré (Fofana, 67e), Lachuer – Diakhaby (Papeau,73e), Lahne (Ciss, 67e), Akolo

Remplaçants : Rongier (g.), Assogba, Mendy, Fofana, Papeau, Gomez, Ciss

Entraîneur : Philippe Hinschberger

AJ AUXERRE : Léon – Georgen (Sinayoko, 55e), Jubal, Bernard, Pellenard – Touré – Hein, Coeff, Sakhi, Autret – Perrin (Ndom, 83e)

Remplaçants : Laiton (g.), Joly, Mohamed, Ndom, Ben Fredj, Mercier, Sinayoko

Entraîneur : Jean-Marc Furlan

La réaction

« En première mi-temps, c’était plutôt séduisant, on aurait été inspiré de marquer un peu plus, même si on n’a pas eu beaucoup d’occasions. Ensuite, on n’avance plus, on ne fait plus une passe, on rend tous les ballons. Il y a beaucoup de déception, ça fait partie du football. C’est chiant quand on a un truc dans les mains et qu’on le perd si facilement. J’ai vraiment pas d’explication, tellement il a manqué de choses. Je ne sais même pas par où commencer. On a eu l’impression que les deux équipes avaient changé de maillot. C’était clairement à sens unique en deuxième mi-temps, en plus on a fait des cadeaux. La vérité d’aujourd’hui c’est qu’on a perdu. On fait des choses intéressantes mais si on gâche tout comme ça, c’est pas possible. Il faut rapidement qu’on prenne des points et qu’on avance. »

Mickaël Alphonse

Le joueur du match : Mathis Lachuer

Le jeune Mathis Lachuer avait montré de jolies promesses en fin de saison dernière. Il est revenu avec les mêmes intentions pour ce premier match du championnat. Prenant ses responsabilités sur les coups de pied arrêtés, il a été à l’origine du but sur l’un d’entre eux et ne s’est jamais caché lorsqu’il a fallu produire du jeu, en l’absence d’Arnbaud Lusamba. Une très bonne première.

Les notes du match de la rédaction

Le top 

Il n’a pas encore 21 ans et seulement quelques titularisations dans l’équipe première en fin de saison dernière. Pourtant, le jeune milieu amiénois semble déjà indispensable dans l’entrejeu picard après le départ d’Alexis Blin cet été. Gratteur de ballon, à l’aise dans la première relance et habile sur coup de pied arrêté, il est le seul qui a su conserver une performance constante tout au long de la rencontre samedi soir, ce qui lui a valu d’être logiquement élu homme du match par la rédaction. du 11 Amiénois.

Les tops de la rencontre

Le flop

Cette journée inaugurale n’avait pas encore débuté que la première grosse tuile était déjà tombée sur les supporters de l’ASC ! Car avides de découvrir pour la première fois en match officiel le nouveau phénomène de l’attaque amiénoise, ils ont pourtant dû se résigner à attendre au moins une semaine de plus. La faute à un énième imbroglio administratif que l’ASC semble vouloir collectionner. Ce n’est cette fois-ci pas une panne du fax mais l’absence de la réception du certificat international de transfert indispensable pour pouvoir inscrire l’attaquant nigérian sur la feuille de match. Au vu du nombre de corners obtenus par l’ASC en première mi-temps, il aurait eu de quoi ouvrir son compteur.

Les flops de la rencontre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.