L’Amiens SC a perdu un match, ses supporters 90 minutes de leur temps

Amiens SC Timité
Panoramic

Incapable de marquer le moindre but à l’extérieur depuis près de trois mois, l’Amiens SC a concédé sa douzième défaite de la saison, samedi face à Chambly pour le compte de la 33ème journée de Ligue 2. Mais outre le simple aspect comptable, les Amiénois ont déçu à tous les niveaux à l’occasion de cette énième purge d’une saison décidément bien laborieuse.

L’incidence du résultat :

Rêvant encore de se mêler à la lutte pour la montée en Ligue 1 après la victoire contre Rodez le week-end dernier, l’Amiens SC doit désormais regarder derrière lui après sa défaite contre Chambly (2-0), la deuxième en trois jours après le revers à Clermont en milieu de semaine. Avec six points d’avance sur le barragiste, à savoir Guingamp victorieux de Dunkerque, le maintien n’est clairement pas encore acquis pour les Picards. Certes, ils disposent d’un match en retard à disputer contre Dunkerque à la fin du mois. Néanmoins, le visage affiché à Chambly ne plaide pas à l’optimisme pour le petit mois de compétition restant. Après être descendu avec 43 points en 2009, l’Amiens SC a payé assez cher pour savoir que la fatidique barre des 40 points n’est pas toujours synonyme de maintien.

C’est la débandade totale à l’Amiens SC !

Le joueur du match :

De retour à la compétition après avoir contracté la Covid lors de la dernière trêve internationale, Emmanuel Lomotey a parfois semblé à la limite sur certaines de ses interventions. Pour autant, le défenseur ou milieu de terrain ghanéen a longtemps repoussé l’échéance au coeur d’une défense en perdition durant une bonne partie de la rencontre, notamment en première mi-temps. Avec onze ballons récupérés en défense (meilleur joueur du match), l’ancien joueur d’Extremadura a coupé pas mal d’offensives camblysiennes, limitant ainsi la casse pour son équipe.

[J33] Chambly – Amiens SC : les notes du match

La déclaration : 

« Je suis très déçu du match, de la manière, et je leur ai dit. On ne s’attendait pas à ça, ce n’est pas ce que l’on avait prévu, ce qu’on leur avait demandé. Ils n’ont pas été dans ce qu’on voulait. Ce sont des joueurs professionnels, ils ont encore six matches à jouer. Maintenant, la question est : « que veulent-ils faire de cette fin de saison, des trois semaines et demie qui restent ? » On n’a qu’une chose à faire maintenant c’est attendre une réaction. » Romain Poyet (entraîneur adjoint de l’Amiens SC).

La statistique :

14 – Bloqué à 26 buts depuis deux matches, l’Amiens SC est désormais l’unique pire attaque du championnat. Au total, la formation entraînée par Luka Elsner, Oswald Tanchot et Romain Poyet depuis une semaine a terminé quatorze matches de Ligue 2 sans inscrire le moindre but, le tout en 32 sorties (44% des matches). Parti depuis un mois et demi, Steven Mendoza est toujours le meilleur buteur du club en championnat. Une certaine idée de l’ennui.

Le tweet du match :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 Commentaires

  1. On dit de Mr JOUANIN ,marchand de rêve,vous les joueurs , après le 9 sur 9 , raccrocher le top 5 et une envie de bien jusqu’au bout , vous n’êtes que des marchands de mensonges .Pire ,vous n’avez aucun respect pour votre club .Apres cette purge de match qu’allez-vous nous vendre .
    un retour en National . Ben merde

    • Comme je l’ai déjà dit ils nous reste plus qu’à jouer les matchs qu’ils restent et en gagné le maximum jais l’impression que certain joueur ne se sente concerné triste dans arriver là