La pression monte pour l’Amiens SC !

Vendredi soir, l’Amiens SC jouera son avenir en Ligue 1 dans un match couperet contre Guingamp. Pour l’occasion, le 11 Amiénois donne la parole à ses contributeurs afin de jauger leur degré de confiance avant ce rendez-vous crucial dans l’histoire du club. Confiant, optimiste, inquiet ou résigné ? On poursuit avec Valentin Rose, notre rédacteur exilé à Dijon, qui préfère rester sur ses gardes avant le match contre Guingamp, vendredi. 

La méfiance est de rigueur

Au moment d’aborder le dernier match de la saison (et le plus important) face à Guingamp, l’inquiétude est grandissante de mon côté. Tout d’abord, je ne compte pas sur un faux-pas de Caen pour permettre à l’Amiens SC de s’en sortir. Les Caennais restent sur deux victoires à domicile tandis que Bordeaux a perdu ses six derniers matches. Selon moi, Amiens n’a pas d’autre choix que de l’emporter ce samedi pour espérer se maintenir. Néanmoins, les Amiénois n’ont plus gagné depuis dix matches et restent sur quatre nuls à domicile. C’est donc une lourde mission qui attend les hommes de Christophe Pélissier.

De plus, la pression immense peut jouer en leur défaveur. Cette dernière risque de s’accentuer si les joueurs ne débloquent pas la rencontre rapidement. Finalement l’adversaire du soir, déjà relégué, n’a plus rien à jouer en cette fin de championnat si ce n’est que de perturber le classement établi. Souvenons nous du dernier match à Reims lors de la dernière journée de Ligue 2. Les Rémois n’avaient fait aucun cadeau aux Amiénois. En somme, le maintien est bien sûr envisageable mais rien n’est joué d’avance et la prudence est de mise dans un contexte si particulier.

Après des fins de saisons héroïques ces dernières années, il serait cruel de connaître une désillusion à pareille époque. Un faux pas en cette dernière journée entacherait les moments de joie intenses vécues ces dernières saisons. Les joueurs ont leur destin entre leurs pieds et sont tout à fait capable de le faire. La crainte du public devra laisser place à l’abnégation pour pousser les joueurs vers la victoire. Allez Amiens !

Valentin ROSE

Un commentaire

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *