Kévin Martinez (AC Amiens) : « Faire un mois de janvier sans défaite »

AC Amiens Martinez Tougouman

Après avoir démarré 2022 par une belle victoire contre la réserve de Boulogne-sur-Mer (3-0) le week-end dernier, l’AC Amiens espère bien poursuivre sur sa dynamique à l’occasion de son déplacement à St-Omer, ce samedi. Le tout avant de disputer onze de ses quatorze derniers matches de la saison à domicile. Ce qui pourrait bien changer la donne de l’aveu même de son capitaine, Kévin Martinez. Entretien.

Kévin Martinez, vous êtes à deux journées de la fin de la phase aller. Que peut-on attendre de cette deuxième partie de saison de l’AC Amiens ?

Déjà se relancer, se remettre bien physiquement, mentalement. Essayer d’enchaîner une série de matches sans défaite. Ce serait bien de faire un mois de janvier sans défaite, prendre au moins un nul et une victoire. On verra après où on sera. Il faut au moins se relancer, se faire plaisir, car c’est ça qui nous a fait défaut en première partie de saison.

Vous n’avez pas fixé d’objectifs plus précis ?

On va se fixer des objectifs petit à petit. Déjà on va se remettre en jambes car on est un peu tous à la rue. Au fur et à mesure, essayer d’aller grappiller des points pour se remettre dans la première partie de tableau.

L’idée est d’assurer un maintien confortable, voire plus ?

Oui, et on sait que chaque année la N3 ça évolue, le niveau monte d’un cran. Alors si on veut se mettre à jour il faut aussi que l’on hausse d’un cran. On sait ce qu’on doit faire, on prendra match par match, et on verra où cela nous mènera d’ici février-mars.

Ce week-end, vous disputez votre dernier match à l’extérieur avant une série de six réceptions de rang. Cela peut-il être un facteur important de la suite de votre saison ?

Oui ça peut changer la donne. Après là c’était une équipe assez jeune, où il n’y avait pas vraiment d’explosivité, de vitesse, on a réussi à les maîtriser. Moulonguet est assez lourd, on a vu dès qu’on enchaînait deux-trois sprints, les retours sont plus durs. Avec un peu plus d’expérience et de vitesse en face, ce ne sera pas pareil. Jouer à la maison, ça change. Même si ça reste Moulonguet, mine de rien on a fait trois bons matches ici à chaque fois. On espère enchaîner avec des points et des victoires. D’ici là, il faut aller en prendre aussi à St-Omer.

Propos recueillis par Arthur LASSERON

US PAYS DE ST-OMER – AC AMIENS 

12ème journée de National 3

Samedi 22 janvier, 18 heures

Stade Gaston Bonnet, St Omer

Arbitre : M. Darcy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.