Kevin Danso (RC Lens) : « Ma relation avec mes partenaires prend de l’épaisseur »

Danso RC Lens
NorbertScanella/PanoramiC/Imago

Arrivé dans l’effectif lensois début août, Kévin Danso commence à bien se greffer dans l’équilibre défensif du RC Lens. L’international autrichien estime que sa relation avec ses deux compères de la défense centrale s’améliore de jour en jour. Entretien. 

Comment travaillez-vous votre relation avec Medina et Gradit ?

Notre relation prend de l’épaisseur jour après jour. Avec le travail, ça s’améliore très rapidement, même si y a parfois quelques difficultés à communiquer ensemble. Mais plus on va s’entraîner, mieux ça va aller. Concernant la personnalité des deux joueurs, Facundo (Medina) est quelqu’un d’assez excentrique, parfois un peu foufou, mais c’est quelque chose que j’apprécie. Quant à Jonathan (Gradit), c’est l’opposé. Il est plutôt calme, même s’il arrive parfois à blaguer et à chambrer dans le vestiaire. 

Êtes-vous devenu le patron de la défense ?

Pour moi, il y a plusieurs patrons en défense. Je ne peux pas dire que je suis le boss. Tout ce que je peux dire, c’est que j’aime communiquer et qu’il y ait de l’huile dans les rouages entre les défenseurs, mais il y a beaucoup de patrons dans toute l’équipe. 

Selon Kévin Danso, le RC Lens a tout pour lui offrir un bon développement

Le RC Lens voyage bien cette saison, à quoi attribuez-vous cette force générale de l’équipe ?

Je pense qu’on joue bien à tous les matches. Il y a de bonnes consignes qui sont bien comprises par les joueurs. Il y a une bonne volonté de gagner. À chaque sortie, que ce soit à domicile ou à l’extérieur, il y a de la qualité pour ça. Je pense qu’on peut gagner à la fois à domicile et à l’extérieur. 

Le seul point noir de votre début de saison est le carton rouge face à Strasbourg…

Je n’y pense plus. Tout le monde a pu se faire une idée du carton rouge. Tout le monde a revu les images. C’était sévère selon moi. Maintenant, c’est oublié. Je veux me concentrer sur mon jeu et le jeu de l’équipe pour réaliser le plus de « cleans sheets » possibles. Il est important de ne pas prendre de buts. On doit continuer à avancer pour continuer à performer. 

Vous avez retrouvé la sélection autrichienne, mais vous avez perdu face au Danemark…

On a perdu contre le Danemark et il y a toujours la possibilité de se qualifier pour la Coupe du Monde à travers la Ligue des Nations. Je garde espoir de nous qualifier avec les bons joueurs que possède la sélection. Les bonnes performances avec Lens me reconduiront en sélection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *