Jonathan Gradit (RC Lens) : « On va jouer notre va-tout jusqu’au bout »

Gradit RC Lens
Franco Arland/Icon Sport

Si on se refuse encore à parler de Ligue des Champions du côté du RC Lens après la probante victoire contre le PSG (3-1), Jonathan Gradit reconnait que l’actuel deuxième du championnat ne cesse de repousser ses limites. Reste désormais à garder la tête froide et à ne pas perdre la formule payante selon le défenseur artésien. Entretien. 

Jonathan, le RC Lens est la première équipe à faire tomber le PSG et vous revenez à quatre points au classement. Dans quel état d’esprit êtes-vous après ce match ?

C’est fantastique, une soirée extraordinaire, comme on l’avait rêvée. Il fallait mettre les ingrédients pour, on l’a bien fait ce soir (dimanche). C’était une soirée quasiment parfaite, même si nous étions déçus de prendre un but comme ça, où ils reviennent assez rapidement.

On a l’impression que vous étiez au-dessus dans la plupart des duels. Êtes-vous surpris d’avoir mis autant d’impact sur cette équipe du PSG ?

On savait qu’on allait avoir des opportunités pour ressortir. Après, dans les duels, il fallait être présents. C’est difficile de ne pas l’être avec un contexte comme ça, avec un stade en ébullition et des joueurs qui sont solidaires. En termes d’état d’esprit, ça ne me surprend pas. On va profiter et vite passer à autre chose.

Votre duel avec Kylian Mbappé était quelque chose de très surveillé. Il n’y a pas eu beaucoup d’espaces et c’était assez intense…

Il faut toujours le surveiller, c’est impressionnant. C’est un grand joueur. Sur mon carton jaune, je pensais avoir la balle. Mais derrière, il remet un coup de boost, j’étais un peu surpris. C’est un grand joueur, il fallait le surveiller de près. Mais ça s’est bien passé, puisqu’on l’a pas trop vu, c’est une bonne soirée pour nous.

Le RC Lens a-t-il relancé la Ligue 1 avec ce résultat ?

Vous savez, avec l’effectif qu’ils ont, en termes de régularité, ils sont impressionnants. Aussi, comme je l’ai dit, on va jouer notre va-tout jusqu’au bout avec notre force collective qui est incroyable. On a un groupe extraordinaire cette saison, on le sait. Il faut qu’on continue à faire ce que l’on fait bien, jouer tous ensemble, ne pas se prendre pour d’autres. En faisant des choses comme ça, on va faire de grandes choses.

Votre objectif, c’est la Ligue des Champions quand on voit la série de victoires à domicile et le jeu pratiqué ?

On a envie de vous répondre oui, mais on sait que c’est compliqué. Il y a des équipes qui sont aussi armées pour jouer la Ligue des Champions. La régularité, c’est ça qui est le plus dur dans le football, c’est une remise en question. Là, on va bien savourer, car c’était un match attendu par tout le monde. On va vite se remettre dedans. C’est ça aussi le football, une remise en question.

Où se situe cette victoire par rapport à celles que vous avez connues depuis deux ans et demi ?

Je pense qu’elle fait partie des plus belles, ça c’est sûr. On avait une ambiance incroyable à Bollaert. Certes, on le dit à chaque fois, mais là, pour le coup, c’était spécial. Le contexte était particulier avec la Sainte Barbe et le PSG qui n’avait jamais perdu.

Propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *