Joffrey Cuffaut (VAFC) : « On voulait atteindre les trente points ce soir »

Cuffaut VAFC
Christophe Saidi/FEP/Icon Sport

Frustré à Quevilly, le VAFC a disposé de Pau sur sa pelouse (1-0), ce samedi, après une outrageuse domination. Joffrey Cuffaut a salué l’opération comptable bienvenue, après la rencontre, alors que la route vers le maintien est encore longue. 

Joffrey Cuffaut, on imagine que cette victoire fait énormément de bien…

On avait un objectif comptable, on voulait absolument atteindre les trente points ce soir. On savait que c’était une barre importante. On était un peu déçu et frustré par rapport à Quevilly où on avait simplement fait un nul alors que l’on avait fait des choses intéressantes. C’est vraiment un ouf de soulagement par rapport aux points et au résultat.

Comment expliquez-vous cette hausse dans tous les secteurs ?

On est dans un système qui nous maintient en éveil. Déjà à QRM, on avait des choses intéressantes et puis ce soir, on avait à cœur de maintenir cette dynamique. On avait surtout vraiment envie d’avoir ces trente points ce soir. C’était un objectif comptable.

Comment se passe le retour dans la défense à trois ?

On est à l’aise, mais je pense que l’on doit pouvoir être en capacité de s’adapter, peu importe le poste ou le système. On doit rester en éveil. Je pense que sur les deux derniers matches, on a montré des choses intéressantes. On avait beaucoup souffert dans les duels et dans la maîtrise du jeu contre Toulouse et on est passé sur autre chose. Pour l’instant, ça nous sourit, on est content, on va savourer, mais il faut continuer à avancer.

Le VAFC va-t-il se maintenir ?

Oui ! Il faut déjà que nous, joueurs, y croyons ! Mais attention, le chemin est encore long et parfois semé d’embûches. On a des ingrédients à mettre qui nous permettent d’avancer, d’être sur le bon chemin.

Le gardien sort une superbe parade sur votre frappe de loin…

On savait que face à un bloc bas, il fallait prendre des initiatives par la frappe. Le but de Floyd, c’est une frappe à l’entrée de la surface aussi et c’est une arme que l’on doit utiliser plus souvent. On est content que ça ait marché ce soir, mais au regard du match, on aurait pu scorer plus tôt. Je pense que c’est mérité parce qu’on n’a pas concédé grand-chose. On est vraiment satisfait d’avoir pu allier le résultat et le contenu.

Avez-vous craint de ne pas réussir à marquer ?

Quand le gardien sort la frappe d’Ugo, on se dit que c’est son soir, mais on n’a pas abdiqué, on a continué à le solliciter et c’est à mettre à notre actif. On avait vraiment envie de gagner ce match-là.

Désormais, il faut enchaîner…

À part Toulouse, on est sur une série positive à domicile ces derniers temps et c’est ce qui nous remet dans le bon sens après un début de saison où on perdait constamment à la maison, sur des gros scores et c’était vraiment trop compliqué. C’est déjà ça l’important.

Propos recueillis par Arthur LASSERON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *