Jocelyn Gourvennec (LOSC) : « Un moment important dans une carrière »

Gourvennec LOSC
Pascal Della Zuana/Icon Sport

Trois jours après le point du nul acquis sur la pelouse de Monaco (2-2), l’entraîneur du LOSC, Jocelyn Gourvennec, a avoué que cette réception ô combien importante du Red Bull Salzburg, ce mardi, en Ligue des Champions pouvait être un moment décisif dans une carrière.

Le LOSC joue tous les trois jours en ce moment, le fait d’enchaîner vous aide-t-il à garder un rythme ?

Jouer tous les trois-quatre jours on a l’habitude maintenant. On maintient un niveau de performance sur ce point de vue.

Savez-vous quel effectif vous aurez à votre disposition demain ?

On ne sait pas encore, on a encore jusque demain pour déterminer ça. Sven c’est trop juste, et Gabi est aussi out pour ce match. Quand on joue tous les trois ou quatre jours c’est important de faire tourner.

Quel est le pourcentage de chance pour que Sanches et Bamba débutent demain ?

Je ne saurais pas vous dire. Le staff a fait le travail avec les joueurs. Ce sont deux problèmes différents. On fera un vrai point demain pour être fixé et être prêt.

Qu’est-ce que le LOSC devra faire de mieux qu’au match aller ?

Salzburg a des attaquants rapides, il faudra qu’on soit très équilibré. Ils jouent avec beaucoup de joueurs au milieu, il faudra être bon au pressing pour empêcher cette transition. Il faudra que ça tourne en notre faveur demain.

Avez-vous insisté sur la dimension historique en cas de victoire ?

Oui parce que la victoire à Séville nous a permis de nous repositionner. On sait ce qu’une victoire demain nous apporterait. On doit bien se préparer à faire un maximum d’efforts. Ca peut être pour le club, les joueurs, le staff, un moment très important dans une carrière, il faut avoir ça dans un coin de notre tête. Evidemment qu’il y a une dimension affective liée au match et à l’événement.

Par rapport à l’avenir de Xeka, avez-vous votre mot à dire ?

Pour être très concret, on ne parle pas de ça car ce n’est pas le moment d’en parler. On est dans notre saison, et on ne pense qu’à ça. Ca sera peut-être un sujet en deuxième partie de saison, mais aujourd’hui ça ne l’est pas.

Quel est l’état de fraîcheur de Weah, David et Yilmaz ?

Ils ont bien récupéré. Timothy et Jonathan ont juste eu besoin de dormir un peu. Le sommeil conditionne beaucoup la fraîcheur. Burak a pu bien travailler entre les deux matches. On a un effectif réduit, mais on s’adapte. L’aspect mécanique fait qu’on n’est pas autant sur la feuille qu’on pourrait l’être, mais on a gagné à Séville avec un effectif réduit.

Allez vous intégrer des jeunes joueurs dans le groupe du LOSC ?

Rocco Ascone sera avec nous demain. Il était suspendu après une suspension en Youth League, mais il ne l’est plus.

Source : LOSC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *