Jocelyn Gourvennec (LOSC) : « Je suis satisfait de notre efficacité »

Jocelyn Gourvennec LOSC
Alexandre Dimou/FEP/Icon Sport

Absent du banc lillois ce mercredi à cause du Covid, Jocelyn Gourvennec sait que son équipe doit être plus « féroce ». L’entraîneur du LOSC se réjouit également de ne pas être dépendant de ses attaquants.

On a entendu des discours sur le relâchement de l’équipe en seconde période contre Lorient, la prestation vous a-t-elle également énervée derrière votre écran ?

Ce n’est pas le résumé de la soirée. Ce qu’on retient, c’est que c’est une mission accomplie. On a gagné chez nous, dans un match piégeux. Sur la durée du match, la deuxième mi-temps est en deçà de ce que l’on est capable de faire. On a plus été dans la gestion que dans l’envie d’appuyer encore sur l’adversaire. Je pense que c’est un axe de progression pour l’équipe. De vouloir appuyer sur l’adversaire. J’ai employé l’expression d’être plus féroce avec le groupe. On est sur le bon chemin. Ca se ressent sur les aspects du jeu où on est moins juste. Prendre un but à la fin est embêtant car ça se jouera au goal-average.

Depuis début 2022, vous avez quatre buteurs différents, Jonathan David n’en fait pas partie, est-ce un bon signe de savoir que la menace peut venir de partout ?

C’est un constat que je partage et qui est intéressant. Ca veut dire que d’autres joueurs sont capables de scorer. C’est un atout supplémentaire, car il n’y a pas que deux ou trois joueurs qui sont capables de marquer, on l’a vu contre Lorient. Au-delà de ça, je suis satisfait de notre efficacité. C’est ce qu’on a réussi à faire mercredi. Le deuxième axe de progression sur lequel on a insisté, c’est les coup de pied arrêtés. C’est une arme importante. Que ce soit à Marseille, ou contre Lorient, on a su être efficace sur ces phases là, il faut le cultiver.

Vous n’aurez eu qu’un seul match avec une jauge, et le match du Paris Saint-Germain pourra accueillir un stade complet, est-ce une satisfaction ?

C’est positif pour le spectacle. C’est plus sympa de jouer dans un stade plein. On a vu que de jouer dans un stade Vélodrome quasiment vide ça faisait très bizarre. Tous les joueurs veulent jouer dans des stades pleins. C’est plus dynamisant, mieux pour le club, pour le public. On va avoir de très belles affiches à venir chez nous. Il va y avoir Paris, mais aussi la Champions League. C’est mieux de faire ça dans un Pierre-Mauroy plein. C’est une bonne nouvelle.

Source : LOSC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.