Jocelyn Gourvennec (LOSC) : « Cette victoire donne un parfum positif »

LOSC Gourvennec
Anthony Dibon/Icon Sport

Vainqueur de Troyes, alors qu’il a été rapidement mené (2-1), le LOSC a fait le plein de confiance face au Aubois. Jocelyn Gourvennec était heureux de remporter six points en deux rencontres dans l’optique d’une finale à aller jouer à Wolfsburg en Ligue des Champions. Entretien. 

Quelle est votre réaction après ce match ?

C’était un match difficile et on se l’est rendu encore plus en prenant un but au bout de cinq minutes. Généralement, ce sont nous qui ouvrons le score. Aujourd’hui, ça a été un scénario un peu inversé. On a fait des changements à la mi-temps et pendant le second acte pour créer des choses et ça a eu de l’effet, avec l’entrée de Jonathan David avec sa détermination et son calme. Il garde toujours la tête froide. Je pense qu’on a mis beaucoup d’énergies pour revenir. C’est une victoire au mental, laborieuse. On a eu un visage avec plein d’imperfections, mais on est allé chercher les choses. Je trouve qu’on a un peu de réussite pour une fois avec leur but contre leur camp. Ça ne nous arrive pas souvent cette année. Une victoire à l’arraché, mais très positive en même temps. Elle donne de la confiance et elle renforce la victoire obtenue à Rennes. Prendre six points dans la semaine, c’est comptablement parfait.

On imagine que vous avez fait pas mal de changements en pensant au match de Wolfsburg…

On ne voulait pas se tromper. C’était d’abord Rennes, puis Troyes. Après cela, préparer Wolfsburg. C’est la finale qu’on souhaitait avoir depuis le début. On s’est offert cette chance. Contre Salzbourg, on s’est offert au minima une place en Ligue Europa qui ne nous tendait pas les bras en début de compétition. Aujourd’hui, on est positionné et on veut évidemment aller chercher la qualification. Après, c’est bien d’aller chercher une victoire ce soir. Ça donne un parfum positif dans la vie du groupe. Parfois, gagner des matches das la difficulté, c’est positif et ça permet aussi d’avoir un autre registre.

Ça doit être une sensation agréable de se retrouver dans une finale face à une équipe qui vient de perdre 3-0 en championnat…

C’est une équipe qui a eu des difficultés après le 0-0 à l’aller. Ils ont changé leur entraîneur. Ils sont partis sur un autre système de jeu. Ça a bien marché au départ, mais il commence à avoir plus de difficultés. Ils restent une très bonne équipe. Il n’y a pas de bons ou mauvais moments pour les jouer. On doit bien récupérer. C’est parfait pour nous de préparer ce match en ayant pris six points et recoller au classement. On veut remonter sur le haut de tableau en Ligue 1. Après, ce sera encore un match différent dans une configuration différente. On aura aussi quelques absents comme eux. On aura trois jours plein d’entraînement pour pouvoir récupérer, bien préparer et tout donner mercredi.

Soufflez-vous un peu d’avoir 24 points après 17 journées ?

Oui, mais c’est le reflet qu’on ne lâche rien. Les matches sont tous durs. On n’a pas eu une victoire cette saison où l’on a eu de la marge. Pas seulement dans le jeu, y compris dans les changements. Tous les matches sont difficiles. Brest est allé gagner à Marseille. On est invaincu depuis un moment, mais c’est bien de prendre trois plutôt qu’un point. On a lâché des points à domicile en menant au score, mais on s’aperçoit que tous les matches sont durs. On a gagné six points en deux journées. Ce n’est qu’avec une série que l’on pourra revenir sur le haut de tableau. Les positions sont assez serrées. Il n’y a pas que nous qui trouvons des difficultés dans la régularité. Après, on répond présent et on ne lâche pas. Je trouve qu’on est récompensé de notre abnegation et de la mentalité que l’on dans le travail au quotidien.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires